Dernière visite: Nous sommes le 28 Octobre 2020, 12:55


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Cette rubrique est réservée aux interviews avec des photographes connus, voire reconnus. L'ouverture d'un nouveau sujet est soumise à l'autorisation de l'équipe de modération du forum.
Par contre, pour tout sujet ouvert, chacun est invité à intervenir pour dialoguer avec l'invité mis en avant. Bien entendu, toutes les règles de convivialité et de bienséance qui prévalent sur ce forum sont de rigueur.



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 08 Mai 2020, 20:10 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Novembre 2015, 22:28
Messages: 6564
Matériel: Nikon - Nikkor Sigma - Tamron
Localisation: Alpes Maritimes
Bonjour Gil. Tu es le premier à accepter de participer à ces rendez-vous sur le forum IMAGE & NATURE. Je te remercie d’avoir accepté spontanément et de consacrer un peu de ton temps pour répondre à mes questions portant sur ta pratique « photo » mais aussi plus généralement sur ta « vie » autour de ton activité.
Tout d’abord, considérant cette période comme douloureuse pour tout le monde, comment vas-tu ?


Bonjour Philip, jusque là tout va bien , je regarde passer le temps , il s'écoule toujours à la même vitesse « trois mille six cent fois par heure la seconde » comme l'écrivait ce bon vieux Baudelaire.

Tous les amateurs de photographies nature connaissent ton « travail » mais peux tu te présenter en abordant ta vie en dehors de la photographie ?

J'habite à Dole dans le Jura , une ville très agréable où il fait bon vivre. La ville est traversée par le Doubs un joli terrain de jeu animalier. Entre Forêt, zones humides et pelouses sèches la région jouis d'une grande biodiversité. En dehors de la Photographie , il y a la nature.

Es tu lecteur du magazine IMAGE & NATURE ?

Oui depuis le début je crois bien. Je profite d'avoir un bureau de Presse juste à coté pour me fournir , j'aime privilégier les commerçants locaux.

Quelle part accordes-tu à la communication et à la presse spécialisée en ce qui concerne ton information autour de la photographie ?

C'est assez variable , je vais en général m’arrêter sur un sujet que je ne connais pas ou mal. Mais aussi découvrir le travail de photographe. Je suis toujours subjugué par le travail réalisé , et surtout par la créativité.

Je sais que tu es présent sur flickr mais aussi sur ton site internet dédié à ta pratique. S’était évident pour toi de créer un site internet relatant ton activité de photographe nature ?

Ma galerie Flickr n'est vraiment plus beaucoup à jour, je travail plus sur mon site internet http://www.gilgautier.com . Mon site internet n'est pas là uniquement pour montrer mes productions photographiques , c'est aussi et surtout un outil pour d'autres choses , tel que le blog , les carnets de voyages , les stages photos ( et oui c'est bientôt reparti ) . Le site internet donne beaucoup de travail mais c'est très enrichissant d'essayer de la faire vivre.

Quel photographe es tu Gil, et depuis combien de temps te consacres tu à la photographie, et plus précisément à celle de la nature ?

Je suis sur ma 214 e saison , on peut compter en printemps aussi , mais j'aime les quatre saisons. J'ai touché mon premier appareil photo vers l'âge de 14 ans pour photographier des hérons à coté de chez mes parents. Donc voilà ! Ça a commencé par la photo nature. D'un point de vue professionnel , j'ai réalisé de la photo studio , de l’événementiel , du reportage de presse , mais par plaisir personnel c'était toujours la photographie de nature.
Un jour des clients pour des photos de mariage m'ont dit « Nos photos de mariage sont belles car elles ressemblent à tes photos d'animaux dans la nature »
Cela été pour moi l'un des plus beaux compliments.

Dirais tu que tu es un autodidacte ou un rigoureux qui apprend par méthodologie ?

Un autodidacte rigoureux .. ça marche ?
J'aime tester , essayer , l'air du numérique nous permet vraiment beaucoup de choses.

La qualité technique est elle importante pour toi, ou c’est l’esthétisme qui prime sur l’image produite ?

La qualité technique est très importante , mais c'est pour moi l'esthétisme qui prime avant tout. Je ne parlerai pas d'intention photographique, je trouve ce terme pompeux , juste que l'image doit pouvoir s'expliquer . L'esthétisme diffère selon le type de photographie. Le qualificatif d’esthétique sera différent si c'est une image d'illustration , une image naturaliste ou une image « artistique » vouée à la décoration par exemple. Pour être généraliste , une image doit être agréable au regard , et nous n’avons pas tous le même regard, c’est là que cela se complique.

Ta pratique photo est elle la même aujourd’hui par rapport à celle que tu as connu il y a dix ans ?

J'ai évolué dans ma technique , avec aussi l’évolution du matériel et surtout dans mon approche du sujet. Plus de réflexion à priori sur le sujet et sur ce que je vais en faire. C’est l’avantage de maîtriser la partie technique et de pouvoir l'oublié et se consacrer à la partie artistique du sujet.
Quand on apprécie tes captations, quand on découvre ton univers, peut on découvrir une partie de ta sensibilité ou est-elle non révélée comme certains photographes qui justifient leurs approches par leurs contraires ?
Je pense que l’on peut retrouvez certain de mes sentiments dans mes images , mais je ne cherche pas implicitement à le faire. Certaines images peuvent néanmoins me trahir malgré tout. Je dirai que cela se remarque plus sur une série d'image que sur une image unique.

Quelle importance accordes-tu au matériel, et quel matériel utilises-tu le plus souvent ?

Je ne suis pas du genre à faire la course au matériel , mais je m’intéresse de près aux nouveautés et évolutions techniques du matériel.
Je le décris assez bien je crois dans mon dernier ouvrage (Contes Nature de Franche-Comté). J'ai volontairement ajouter à ce livre 100% sur la nature , un chapitre sur le matériel.
Je le résume par « le matériel est un outil » , « Il faut avoir confiance en son matériel » . Je rajouterai aussi « l'aimer » . « avoir une complicité. »
Je possède deux boîtiers de chez Nikon , un D600 et un Z6. Les trois objectifs que j'utilise le plus sont par ordre : le 300mm f2,8 Nikkor , le 70-200 f2,8 Nikkor et le 12-24 f5,6 Sigma (que j'ai remplacé par un 14-30 f4 monture Z pour le Z6) et un 28-75 f2.8 Tamron . J'ajoute les TC1,4 ou TC2 sur le 300mm suivant les configurations. Je n'ai plus à ce jour d'objectif macro. Peut être me laisserai je tenter par un 150mm f2,8 dans le futur . Le 150mm f2.8 Irix semblerai répondre à mes attentes ( J’ai été possesseur des 105,150 et 180mm macro Sigma ). - (Pub matériel non sponsorisée)

La partie "optimisation" des images est-elle importante pour toi, et quel programme utilises-tu pour développer tes RAW ?

Oui bien sur le développement est une phase très importante de la chaîne de production photographique, même si j'attache beaucoup plus d'importance à la prise de vue (Juste par satisfaction personnelle) .
En terme de logiciels :
- NX-D Logiciel gratuit Nikon pour le développement Raw
- ACDSee et AFFINITY Photo ( logiciels sous licence) pour l'infographie ou la retouche d'image.

Quelle vision as tu sur ton époque et sur ton environnement ?

Je voudrai faire une réponse positive ! Mais cela va être compliqué.
J'ai malheureusement vu une chute terrible de la biodiversité depuis ces 30 dernières années et je pense avoir plutôt pas mal gambadé dans nos campagnes.
Il n'y a pas un jour où je ne me dis pas « Mais avant on voyait beaucoup de xxx » ou « Oh il y a bien longtemps que je n'en ai pas vu » . C'est un triste constat. Malgré tout, depuis ces quelques dernières années les engagements en faveurs de l'environnement et de la nature sont croissants. Il est à mon avis un peu tard pour inverser la courbe du déclin global , mais au moins ralentir la catastrophe.
Une partie de l'humanité semble ouvrir les yeux sur le désastre (oui je me permet d'utiliser ce mot) et surtout vouloir agir. Bien malheureusement, notre époque est surtout basée sur la production, la consommation et le pire virus de notre époque est l'individualisme .

Si tu devais et si tu pouvais changer le monde, que ferais tu pour l’environnement ?

Magicien ? Intelligent ? Ou Génie ? Ma priorité serait de travailler à la source des problèmes, l’énergie et l’économie , trouver un vaccin ou un médicament contre le fléau qu’est le productivisme. Réussir à engager un vrai changement dans notre façon globale de vivre.

La photographie de nature peut elle être source de militantisme, d’exemple pour une rationalité basée sur la protection d’une biodiversité en état de mort annoncée. En d’autres mots. Quand nous faisons de notre mieux pour promouvoir par l’image la diversité du vivant, le photographe est –il vraiment dans son rôle et n'est-il pas lui même sujet à controverses ?

En effet la photographie de nature (le photographe plutôt) peut être sujet à controverse. L’engouement, un effet de mode cyclique comme tous les effets de modes et la facilité aujourd’hui d’accéder à la photographie fait naître des abus sous couvert de passion. Les choses évoluent néanmoins depuis quelques années, quoi que l’on en dise. Beaucoup de photographes passionnés de nature que je connais et dont je fais partie on fait évoluer leurs pratiques et activités et essaient de « recadrer » et d’informer sur la réalisation de tels ou tels images proposées au public néophytes . Je pense et encore plus à notre époque que le photographe de nature doit montrer l’exemple s’il veut être crédible dans son discours et sa démarche.
« L’erreur est humaine , persévérer dans son erreur est diabolique » ( encore un truc d’un vieux bonhomme). Malheureusement il restera toujours ceux pour qui la photo a un prix à tout prix, ou ne voit que par la photo un moyen de flatter son égo . L’effet buzz comme on dit aujourd’hui , encore le signe d’une époque de reconnaissance volatile et éphémère au rythme des « likes »
L’homme a cette faculté d’évoluer et de se remettre en question, faut il encore être apte a se poser la bonne question.

Aujourd’hui, le temps d’une duré de 24 heures, les 6,5 milliards de Smartphones circulants sur la planète vont réalisés environ 73 milliards de photographies. 65% d’entre-elles seront des Selfies. Selon toi, que faut-il penser de cet effet « miroir », de ce prisme à caractère narcissique ?

Tu viens de me faire un choque !
Je me disais bien que ce monde allait mal , mais serai ce pire que je le pensais ?
Laisse moi me rappeler de mes classiques .. Narcisse c’est le gars qui s’est noyé à force de regarder son image dans le lac , non?
Il va falloir beaucoup de sauveteurs nageurs secouristes pour les prochaines années.

Les festivals photos et expositions génèrent ils pour toi des espaces de motivations à trouver un stimulant, une source d'inspiration supplémentaire ?
Penses tu aujourd’hui qu’une image peut sauver, ou peut influencer, ou peut changer le cours de notre histoire écologique ?


Beaucoup d’images vont dans ce sens. La vision est une des facultés qui nous ait offerte pour facilement faire passer des messages. Il y a l’image , mais il y a surtout le lecteur de cet image. L’image est à mon sens un très bon point de départ pour développer des prises de conscience, une seule donnée enraille l’affaire !, tous les lecteurs non pas de conscience.

Es tu de ceux qui restent optimistes et convaincus que nous pourrons très bientôt reprendre nos habitudes et la pratique de notre passion sans changement de comportement ou d’attitude ?

J’espère surtout que cela changera nos comportements et attitudes.
Une prise de conscience sur ce qui s’offre à nous. Apprécier ce qui nous paressait « normal » le jour d’avant ,comme j’aime appeler la période pré-16 Mars 2020. Avoir un autre œil sur le jour d'après.
Je ne peux m'empêcher de penser à mes collègues photographes d’événementiels pour qui la saison 2020 est dores et déjà « pliée » , au moins en partie. Je pense à toutes les personnes organisatrices de festivals photo et d'art en générale. Tout ce travail réduit à néant. Il faudra quand même à chaque fois se rappeler que tout ceci est de la faute de nous même. Le patient zéro c'est en partie chacun d'entre nous.
Considères tu que cette pandémie mondiale peut être appréciée comme une chance pour la planète. Que le monde, demain, se posera la question évidente de sa fragilité, de sa vulnérabilité ?
J’aimerai plus que tout y croire. Oh que oui, j’aimerai que ce virus soit pris par la communauté mondiale comme un « petit » avertissement. Qu'il remette en cause les consciences de chacun d'entre nous. Je pense malheureusement que l’homme a la mémoire courte, je ne disserterai pas et ne listerai pas ici les faits de l’histoire. Mais je voudrai y croire, sans espoir il n’y a pas de changement possible. D’un point de vue objectif , je pense que des consciences se sont et vont se réveiller et que nous serons plus nombreux à œuvrer et sensibiliser. Mais une minorité contre une majorité et un système qui pour partie en a que faire de la planète. Pour les grands de ce monde l'écologie n'est pas une matière première rentable et n'est pas inscrite au CAC40. Pour les petits que nous sommes l'écologie demande des efforts et beaucoup ont déjà l'impression d'en faire beaucoup pour rien.

Toi, Gil, demain, aborderas tu ta pratique photo autrement, considérant cette période de doutes et de douleurs ?

Cela renforce déjà ma façon de penser et de vivre, cet petite phrase qui a souvent raisonné dans ma tête « nous ne sommes que de passage sur terre , à chacun de faire que ce passage soit le plus agréable possible pour les autres et soit même » Cette épisode malheureux va forcement renforcer ma passion envers la nature et certainement attiser ma curiosité, ma soif de comprendre et de partager grâce à la photographie.

Ta famille est-elle un plus pour ton expérience et ta détermination à faire vivre ta passion pour l'image nature ?

Ma compagne est mon atout majeur, pour de multiples raisons. C’est elle qui me voit travailler au jour le jour sur mes projets photographiques et elle est la plus à même de voir combien cela demande de pugnacité et d’investissements. Elle me dis régulièrement , « je ne pensais pas que c’était autant de travail » , ma fierté c’est quand elle me dit qu’elle est fier de moi.
Une belle récompense qui me motive au quotidien.

Abordons maintenant la vie en confinement. La vie d’un photographe de nature comme toi, confiné, ça ressemble à quoi ?

Je prend ce mal en patience, j’attends de jours meilleurs. 46 ou 47 jours aujourd'hui de confinement, j'avoue que je ne me suis pas ennuyé une seule minute. Cela m'a permis de me concentrer sur l' « éditing » de mes photographies et vidéos . Un bon gros rangement dans les disques durs. Mise sur papier des projets en cours et qui vont suivre, et puis je pense à l'après , avec les yeux qui brillent. L'émotion d'être à nouveau « libre ». Et puis se réveille en moi cette crainte du 11 Mai , cette crainte de l'humain , cette perte de confiance en vers une partie de mes congénères qui se sont auto proclamés non concernés par le confinement. Alors l'après confinement me fait peur et c'est bien après cette date que je vais me confiner dans la nature loin de ce genre d'individus.
Oh oui que la nature me manque !

Vis tu d'autres passions et sont elles, si c'est le cas, complémentaires à ta pratique photo ?

Une passion qui va de paire avec la photographie est l’écriture , une autre la musique , mais pour cette dernière je ne travail pas assez , et donc … comme pour tout « pas de travail , pas de résultat » une équation simple et sans inconnue . Je me fais juste plaisir à jouer quelques notes au piano , ce n’est pas toujours très joli , mais ce sont mes compositions . Je me dis toujours que si un jour je suis vieux (bizarre cette phrase) j’aurai le temps d’apprendre.

Les festivals photos et expositions génèrent ils pour toi des espaces de motivations à trouver un stimulant, une source d'inspiration supplémentaire ?

A l’heure de l’exponentiation de l’activité des réseaux sociaux , du «sweeping » d’écran du smartphone, les festivals et expositions photographiques ont plus que jamais une vraie et réelle raison d’exister. En tant qu’exposant soumettre son travail à la vision d’un vrai publique . Se soumettre soit même aux questions et interrogations d'un publique, est essentiel et enrichissant. . En tant que visiteur poser son regard sur le travail d’un artiste , le comprendre , l’apprécier ou pas , est de fait inspirant. Regarder une personne se gratter le menton devant une peinture, une sculpture, une photographie , c’est imaginer ce qui se passe à l’intérieur de l’autre, ne serait ce pas la le début de l’intérêt porté à l’autre ?

Pour finir sur une note plus légère - Quelle genre de musiques aimes-tu, quelle couleur affectionnes-tu le plus ? Et si tu devais faire un choix pour partir sur une île déserte qu'emporterais tu avec toi (lectures, vidéo, films...) ?

Ah tiens , je te parlais musique à la question d’avant !! promis je n’ai pas regardé les questions en avances .. c’est plus amusant de répondre à tes questions au fur et à mesure.
Pour la musique, mes goûts sont très éclectiques. La musique pop-rock en générale , des groupes comme U2 , Radiohead … en passant par un bon gros AC/DC « For Those About to Rock We Salute You » pour adoucir les tympans , un petit Metalica , suivi de Steven Tyler (Aerosmith) , un Adagio d’Albinoni , suivi d’un Eric Clapton… sans oublier évidemment les Pink Floyd.

Concernant les couleurs sans hésité ce sera le Bleu et toutes les couleurs des rendu aquarelles . La couleur que je déteste est le vert et surtout le vert du rendu Nikon .. c’est plutôt aberrant non ?

La réponse la plus facile sera concernant avec l’île déserte .
Un crayon (a papier), du papier , un couteau , une cordelette et un briquet . Rêveur mais pragmatique.

Le moment est venu de se quitter Gil. Je suis non seulement ravi d'avoir partagé avec toi ton univers et une partie de ta passion pour l'image animalière et de nature. Je suis certain que les membres du forum qui parcourront cette interview seront eux aussi enthousiasmés par tes réponses et ta "vision" de ce que nous pouvons partager et nourrir comme espoirs communs pour cette nature qui semble aujourd'hui à la fois si proche et si loin de nous.
J'encourage tous ceux qui vont venir ici partager et apprendre de Gil si j'ose dire. De parcourir sa chaîne You-tube et ses vidéos. Elles sont le résultat d'un photographe qui filme comme un photographe. Tous les plans sont autant de messages photographiques en "liaison" avec la photo. Toute l'émotion est traduite par le photographe qui situe dans son film l'esthétisme en premier lieu, laissant au spectateur découvrir les trésors du "zooming", les beautés du traveling horizontal, et l'apparentée vue d'échelle réduite à la surface des plans de drones savamment maîtrisés.
Bonne lecture à tous.


Philip

Merci à toi et j'espère que les lecteurs du forum apprécieront. Je reste ouvert à tout autres questions ou développement d'un sujet particulier.
Gil
Mon ouvrage : "Contes Nature de Franche-Comté"
« Chacune de mes images a son histoire, alors pourquoi ne pas vous les raconter ? »
Site web: http://www.gilgautier.com

Les photos que Gil a tenu à livrer à votre plaisir de découverte...

1) Chamois - la rencontre , un rendez-vous
Fichier(s) joint(s):
Gil_Gautier1_redimensionner.jpg
Gil_Gautier1_redimensionner.jpg [ 78.11 Kio | Vu 1523 fois ]


2) Les nuits vertes de Norvège
Fichier(s) joint(s):
Gil_Gautier2_redimensionner.jpg
Gil_Gautier2_redimensionner.jpg [ 143.11 Kio | Vu 1523 fois ]


3) Ainsi va la vie – Mésange au nourrissage de ses petits que j'ai eu le bonheur de suivre pendant quelques semaines.
Fichier(s) joint(s):
Gil_Gautier3_redimensionner.jpg
Gil_Gautier3_redimensionner.jpg [ 76.07 Kio | Vu 1523 fois ]


4) La Fritillaire – Une fleur que je ne peux m'empêcher de photographier
Fichier(s) joint(s):
Gil_Gautier4_redimensionner.jpg
Gil_Gautier4_redimensionner.jpg [ 68.72 Kio | Vu 1523 fois ]


5) L’envol du rouge gorge - Quand une photographie pensée parvient à être réalisée
Fichier(s) joint(s):
Gil_Gautier5_redimensionner.jpg
Gil_Gautier5_redimensionner.jpg [ 79.09 Kio | Vu 1523 fois ]


6) Le Macareux moine , un sujet inspirant à lui tout seul.
Fichier(s) joint(s):
Gil_Gautier6_redimensionner.jpg
Gil_Gautier6_redimensionner.jpg [ 79.39 Kio | Vu 1523 fois ]


Vous pouvez également retrouver Gil dans le N° hors série N&I ci dessous - article sur la photographie des oiseaux du jardin de 2017 dans le magazine hors série n°18
Fichier(s) joint(s):
IN-18-1.jpg
IN-18-1.jpg [ 100.84 Kio | Vu 1518 fois ]

_________________
Ma galerie flickr - https://www.flickr.com/photos/156788220@N03/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 09 Mai 2020, 13:31 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 18 Octobre 2013, 17:26
Messages: 5252
Matériel: Canon, Tamron, etc
Localisation: Touraine
Bonjour,

En complément de l'entretien de Philip avec Gil, il est possible de retrouver quelques photos de Gil dans le portfolio de "L'oiseauMag", revue de la LPO, (exceptionnellement accessible gratuitement) dont je parle ici : viewtopic.php?f=13&t=66742

_________________
Amicalement,
Alain
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 09 Mai 2020, 18:45 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Octobre 2018, 06:37
Messages: 8004
Matériel: Boîtiers Nikon - Objectifs Nikkor
Localisation: Correze
J'ai une question pour Gil
Tu habites Dole et dans ton Portfolio il n'y a pas de photo de lynx. Comment cela se fait-il ?

_________________
Jean
https://www.flickr.com/photos/134292466@N08/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 10 Mai 2020, 14:05 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Septembre 2009, 22:15
Messages: 2547
Localisation: Jura
Matériel: Nikon
Localisation: Dole
jihem19 a écrit:
J'ai une question pour Gil
Tu habites Dole et dans ton Portfolio il n'y a pas de photo de lynx. Comment cela se fait-il ?


:-) Tout comme les Loups , ils ne sont pas encore arrivée en ville ;-)
Je ne courre pas après le Lynx , je préfère les laisser en paix. Des photos de traces ici et là sur les hauteurs du Jura, et le feulement pendant le rut de l'année dernière m'ont comblé .

_________________
Gil Gautier @GilG Photographie
www.gilgautier.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 10 Mai 2020, 14:06 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Septembre 2009, 22:15
Messages: 2547
Localisation: Jura
Matériel: Nikon
Localisation: Dole
Merci pour cet entretien avec des questions qui m'ont permis de m'exprimer sur des points qui me touche.

_________________
Gil Gautier @GilG Photographie
www.gilgautier.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 10 Mai 2020, 14:22 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 18 Octobre 2013, 17:26
Messages: 5252
Matériel: Canon, Tamron, etc
Localisation: Touraine
Bonjour Gil,
Tu devrais remettre ton profil à jour concernant l'adresse de ton site: il me semble qu'il y a un "g" en trop ;)

En allant me balader sur ton site (https://www.gilgautier.com), et plus particulièrement sur les fritillaires, je suis impressionné par les arrières-plans (couleur, structure, ...) Il y a un gros travail de post traitement (température de couleurs) ? Tu fais de la double exposition ?

Et merci d'avoir bien voulu répondre aux questions de Philip :good:

_________________
Amicalement,
Alain
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 10 Mai 2020, 15:12 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Septembre 2009, 22:15
Messages: 2547
Localisation: Jura
Matériel: Nikon
Localisation: Dole
chinon37 a écrit:
Bonjour Gil,
Tu devrais remettre ton profil à jour concernant l'adresse de ton site: il me semble qu'il y a un "g" en trop ;)

En allant me balader sur ton site (https://www.gilgautier.com), et plus particulièrement sur les fritillaires, je suis impressionné par les arrières-plans (couleur, structure, ...) Il y a un gros travail de post traitement (température de couleurs) ? Tu fais de la double exposition ?

Et merci d'avoir bien voulu répondre aux questions de Philip :good:

Merci Alain ( J'ai corrigé le lien )
C'est vraiment du travail à la prise de vue , lumière naturelle et des fois flashs additionnelles . Je travail mes photos à la prise de vue , balance des blancs etc .. En post T juste le minimum ( courbe , niveau )
La double expo j'utilise très peu très peu , pour tout dire , je ne maitrise pas assez cette technique.
Merci encore

_________________
Gil Gautier @GilG Photographie
www.gilgautier.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 10 Mai 2020, 15:29 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Octobre 2018, 06:37
Messages: 8004
Matériel: Boîtiers Nikon - Objectifs Nikkor
Localisation: Correze
GilG a écrit:
jihem19 a écrit:
Tu habites Dole et dans ton Portfolio il n'y a pas de photo de lynx. Comment cela se fait-il ?
Je ne courre pas après le Lynx , je préfère les laisser en paix. Des photos de traces ici et là sur les hauteurs du Jura, et le feulement pendant le rut de l'année dernière m'ont comblé.
De ce que j'avais compris de ton approche photographique, je m'attendais à cette réponse, mais n'ai pas voulu la suggérer par ma question
Merci beaucoup de ta réponse

_________________
Jean
https://www.flickr.com/photos/134292466@N08/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 10 Mai 2020, 16:05 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 25655
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Gil ,j'ai parcouru avec grand intérêt cet interview qui permet de connaitre l'homme derrière le photographe ,car même si l'ensemble de la production permet de se faire déjà une idée de la sensibilité de son auteur et de son approche à la nature ,ce style de question réponse est quand même un vecteur qui nous font découvrir des facettes moins connues .
Je tiens ici à féliciter une fois de plus Philip pour pour cette initiative qui permet de valoriser et la nature et la photographie et les photographes.
Dans ta série de photo ,Gil bien que touché par la qualité de la 2 et de la 3 ,c'est la 5 qui retient le plus mon attention , tout d'abord par sa beauté , sa qualité technique et netteté ,par la belle harmonie de ces bleus ,tout juste réchauffé par l'orangé de la gorge du RG ,mais surtout parce que tu signales: "Quand une photographie pensée parvient à être réalisée" et je me retrouve dans cette démarche (humblement) c'est ce que l'on s'attelle souvent à réaliser et quel pied quand cette photo ,pensée à l'avance est aboutie ,surtout quand il s'agit d'un animal en mouvement rapide . Sur cette photo ce qui en dehors des couleurs et du fond m'impressionne le plus ,c’est la perfection de l'éventail des ailes !
Encore bravo pour avoir si bien inauguré ,cette rubrique Entretien avec....
Dominique

_________________
"Le monde est beau,et hors de lui point de salut" - Albert Camus


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 10 Mai 2020, 16:12 

Enregistré le: 12 Mai 2018, 15:58
Messages: 2319
Localisation: Bar le duc
Matériel: Nikon d500 + tamron 150/600
Localisation: meuse
J'avais eu l'occasion de voir toute la série du RG proposée au festival de Montier l'année dernière (me semble-t-il)
J'avais été absolument séduit et très impressionné. Mais je pensais qu'il y avait un gros post traitement derrière.
C'est encore plus fort que je ne pensais...
Merci pour ce partage.

_________________
François

Quand personne n'est responsable, tout le monde est responsable


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 11 Mai 2020, 11:47 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Août 2017, 17:51
Messages: 4056
Localisation: Crozon (29) et Montézic (12)
Matériel: Nikon D750/D7100/D500 + Nikon 300mm f/4 PF ED VR /Nikon 200-500 mm + Sigma 24-105 mm + Sigma 150 mm
Localisation: 29160 et 12460
Bonjour,
Je suis impressionné par le travail que doit nécessiter la tenue de ton site ( Je viens de passer une heure et demi à le parcourir presque entièrement, pour apprécier les nombreuses très belles photographies présentées mais aussi pour lire les articles et visionner les vidéos ).
C'est une mine d'informations pour les débutants en photographie animalière, mais même des photographes relativement expérimentés peuvent y découvrir des astuces auxquelles ils n'avaient pas pensé jusque là ( je pense par exemple à l'article sur les affûts ).
J'ai vu que le gain de poids est l'une des raisons pour lesquelles tu as remplacé ton boitier Nikon D4s par un hybride Nikon Z6. Tu as obtenu un gain direct de 675 g sur le poids du boitier, lequel gain est ramené à 540 g suite à l'ajout d'un adaptateur de monture FTZ pour y monter ton 300 mm f/2.8.
L'autre atout majeur est évidemment la discrétion du Z6 ( disparition du bruit du miroir ).
J'ai bien lu aussi que le gain de poids serait important si Nikon proposait un nouveau 300 mm f/2.8 non stabilisé donc + léger ( la stabilisation du capteur du Z6 se substituant à celle de l'objectif ), mais est-ce vraiment envisageable ?

Pour plagier le fameux questionnaire de Robinson qui clôt l'interview, s'il fallait n'en retenir que deux phrases ce serait "l'image doit pouvoir s'expliquer" et " Rêveur mais pragmatique". Tu t'appliques cette dernière phrase à toi-même, mais cela ne peut-il pas s'appliquer à la plupart des photographes-nature ?

François


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 13 Mai 2020, 17:17 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Octobre 2018, 06:37
Messages: 8004
Matériel: Boîtiers Nikon - Objectifs Nikkor
Localisation: Correze
Une autre question Gil
Sur la photo du macareux prise avec un D700; il apparait qu'elle a été prise "à 500mm", est-ce avec un objectif de cette focale ou avec ton favori le 300mm f:2.8 avec un TC 1.7 ?
Si je te pose cette question, c'est que j'ai systématiquement des problème de piqué avec les TC, alors que ta photo même fortement compressée à un piqué d'enfer, comme on le voit sur les poissons dans le bec du macareux

_________________
Jean
https://www.flickr.com/photos/134292466@N08/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 13 Mai 2020, 20:07 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Novembre 2015, 22:28
Messages: 6564
Matériel: Nikon - Nikkor Sigma - Tamron
Localisation: Alpes Maritimes
Bonsoir Gil

Je suis dans la réflexion autours du matériel avec ma question...

Je constate à te suivre depuis plusieurs années que le changement de boîtier s'est imposé à toi pour, il me semble une question de poids. Seulement je me pose la question de savoir si le capteur te donne pleinement satisfaction, et si aussi le suivi (collimateurs) est aussi performant que sur un boitier tel que le D4S que tu utilisais auparavant ?
Je sais bien sur qu'au niveau du bruit de déclenchement la question ne se pose pas, mais qu'en est il de la vitesse de captation (image/seconde) sur le Z6 par rapport au D4S et de la montée en ISO en cas de basses lumières ?

Merci à toi Gil

Philip

_________________
Ma galerie flickr - https://www.flickr.com/photos/156788220@N03/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 09 Juillet 2020, 14:41 

Enregistré le: 14 Septembre 2015, 18:09
Messages: 12263
Matériel: boitier nikkon D7200 plus 200/500f5'6 D7100 plus 105f2'8 macro et D7000 plus 14/24mmF 2'8 sigma
Localisation: sarthe
et bien moi je suis impressionné part la qualités des photos :prosterne: c est carrément du grand art, mais je ne parlerais pas du matos , car j ais aussi changer resemant de boitier, bien que la technique reste évidente, c est très bien d en parler, et on comprend parfaitement l homme qui ce cache derrière sont appareil et ça démarche :bravo:

_________________
http://naturedejean.canalblog.com/
voici une partit de ce que je fai dans la Sarthe.!!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Entretien avec Gil Gautier (interview N°1)
MessagePosté: 23 Juillet 2020, 15:25 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 05 Juin 2012, 21:33
Messages: 1584
Localisation: Isère
Matériel: D800+gamme d'objectifs nikon
Je n'avais pas vu et encore moins lu l'interview. J'ai dévoré les réponses, j'aime beaucoup ton point de vu Gil (je me permets de te tutoyer car on a souvent discuté ensemble). Je peux dire que Gil sait très bien faire passer son talent, j'avais fait un stage avec lui il y a 10 ans prés de Vienne (38) qui m'avait beaucoup apporté.

_________________
http://winterfall.jimdo.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Theme created StylerBB.net & kodeki
Traduit par phpBB-fr.com