Dernière visite: Nous sommes le 14 Novembre 2019, 15:58


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Ce salon est réservé à ceux désireux de partager la découverte d'un lieu ou d'une espèce spécifique, une biologie...
Il doit comprendre du texte documenté, comprenant des explications sur l'espèce, le biotope, l'environnement et autres...
Merci de bien sélectionner vos photos, les photos floues, sans piqué ou netteté n'étant pas plus admises ici que sur toute autre partie du forum.
Tout post ne répondant pas au cahier des charges sera déplacé.

Limitation à 12 photos, par cycle de 3 jours entre chaque série.



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 272 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 19  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau Le coup de grâce?MAJ 15/03
MessagePosté: 02 Août 2016, 22:36 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22680
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Je vous présente aujourd'hui un petit reportage sur une destination proche de chez moi (1h10 de route ) ou je me rend de plus en plus fréquemment ou je me sens bien et qui me passionne de plus en plus

En effet ,j'aime ces plaines arides et à première vue hostiles ou l'on ne rencontre aucune forme de civilisation moderne (pas même un poteau télégraphique ou un tracteur a perte de vue ) j'y retrouve les sensations que j'ai pu ressentir sur les hauts plateaux Éthiopiens et cela si proche .....On y subi les éléments climatiques ,tel que le mistral souvent violent,sans aucun abri et dans ce cas dans la plus grande solitude et tranquillité .

A l'origine je m'y suis rendu pour essayer d'apercevoir au moins une fois dans ma vie et si possible le photographier ,je parle vous vous en doutez du ganga cata .

A raison d'une moyenne de 8 journées par an depuis 3 ans ,je ne l'ai jamais même pas entraperçu ......Mais j'ai eu le bonheur d'y rencontrer la plupart des autres espèces qui s'y cachent et j'ai toujours ce "fantasme" en tête et c'est tellement bon....

J'ai rencontré la semaine dernière un parisien qui pour sa première venue a pu le photographier en vol :mrgreen: la chance du débutant......!Mais un jour je l'aurai! Il parait que lorsque l'on voit un galet jaune bouger ,c'est un ganga!!!




Coussouls de Crau


La Crau est une plaine al­lu­viale de 60 000 ha si­tuée aux portes d’Arles, entre Al­pilles et Mé­di­ter­ra­née. C’est le delta fos­sile de la Du­rance, qui y a char­rié pen­dant cinq mil­lions d’an­nées des ga­lets ar­ra­chés aux mas­sifs des Alpes. Il y a 18 000 ans, le lit de la Du­rance est dévié, et son delta s’as­sèche pour lais­ser place à une steppe semi-aride : le « cous­soul ».
Le cous­soul est par­couru par les mou­tons de­puis l’An­ti­quité , comme en té­moignent les nom­breux ves­tiges de ber­ge­ries ro­maines. La Crau par­cours de choix, est pâ­turé es­sen­tiel­le­ment au prin­temps avant le dé­part en trans­hu­mance vers le mas­sif alpin. Au cours des siècles, le pas­to­ra­lisme ex­ten­sif a fa­çonné la vé­gé­ta­tion du cous­soul. Il est in­dis­pen­sable à la pré­ser­va­tion de la flore et de la faune.
Le cous­soul est re­nommé pour ses oi­seaux, ty­piques des steppes ibé­riques et du Magh­reb. Es­pèce phare, le ganga cata ne niche nulle part ailleurs en France. Le fau­con cré­ce­rel­lette, l’alouette ca­landre, et l’ou­tarde ca­ne­pe­tière ont ici une part im­por­tante de leurs ef­fec­tifs na­tio­naux. L’œ­dic­nème criard, le rol­lier d’Eu­rope, le pipit rous­se­line, l’alouette ca­lan­drelle et la che­vêche d’Athéna sont aussi des ni­cheurs re­mar­quables.
Le plu­vier gui­gnard, le fau­con kobez et le milan royal sont fré­quents en mi­gra­tion ou en hi­ver­nage.
Le cous­soul est un mi­lieu très contrai­gnant pour la flore: les ga­lets re­couvrent jus­qu’à 70 % du sol.
Mal­gré son ap­pa­rence mo­no­tone, le cous­soul est une sub­tile mo­saïque de mi­lieux : la vé­gé­ta­tion change lo­ca­le­ment selon la pres­sion de pâ­tu­rage.
Le cous­soul abrite peu de plantes me­na­cées. On y trouve néan­moins une sous-es­pèce en­dé­mique de li­chen. Une fou­gère très rare, la sco­lo­pendre sa­git­tée, pousse dans cer­tains puits.


Dans cet environnement de galets d'herbes rases ,les jumelles sont indispensables car tous ces oiseaux ont la capacité de passer inaperçu au milieu de cette végétation rase et si l'on ni prend garde on peut faire 10 kms sans jamais voir un seul oiseau excepté les rapaces qui se perchent sur des petites pyramides de pierre posées de façon régulière ,ces amoncellements de cailloux ont été mis en place au cours de la seconde guerre mondiale par les Allemands, qui occupaient la Provence à cette époque. L'objectif était d'empêcher l'atterrissage de planeurs ou d'avions derrière les lignes en cas de débarquement des alliés. Comme de nombreux ouvrages défensifs de l'époque, leur construction a été assurée par l'Organistion Todt


A présent quelques images des différents moment ou j'ai pu m'y rendre et en toutes saisons


Fichiers joints:
Commentaire: 1 Image typique que l'on découvre dès que le soleil commence à se lever.Les lumières sont toujours fortement orangées par beau temps et aux premières minutes du matin .Je fais toujours attention d'arriver de nuit pour avoir le bonheur de découvrir ces images
DSC_3039 IN.jpg
DSC_3039 IN.jpg [ 234.52 Kio | Vu 3071 fois ]
Commentaire: 2 C'est le moment ou l'on a le plus de chance d'apercevoir les outardes canepetière qui la nuit sont disséminés un peu partout et au lever du jour s'envolent pour se rapprocher de la sécurité de la base aérienne d'Istres ou elles ne sont plus dérangées
DSC_3069 IN.jpg
DSC_3069 IN.jpg [ 237.68 Kio | Vu 3071 fois ]
Commentaire: 3 Elles s'envolent donc avec dans le lointain la zone portuaire de Fos sur mer
DSC_3101 IN.jpg
DSC_3101 IN.jpg [ 178.54 Kio | Vu 3071 fois ]

_________________
Il faut imiter la source qui ne se tarit pas et non pas l’averse qui inonde la montagne.
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau enfin le Graal
MessagePosté: 02 Août 2016, 22:50 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22680
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Suite.
Ensuite il est essentiel d'observer à la jumelle pour découvrir les différentes espèces qui se cachent dans les herbes rases afin de pouvoir faire une photo (souvent de mauvaise qualité)car dans cet espace si plat et sans cachette pour l'homme, l'approche est quasi impossible.De plus ,surtout l'été ,la chaleur provoque rapidement ces perturbations atmosphériques qui créent cet espèce de "mirage tremblotant" a ras du sol.


Fichiers joints:
Commentaire: 4 Tôt le matin la rencontre avec les lièvres y est fréquente et eux on peut les distinguer plus facilement ,et encore....
DSC_3143 IN.jpg
DSC_3143 IN.jpg [ 239.97 Kio | Vu 3069 fois ]
Commentaire: 5
DSC_3150 IN.jpg
DSC_3150 IN.jpg [ 236.12 Kio | Vu 3069 fois ]
Commentaire: 6 Voici le type de galets que l'on peut y rencontrer avec l'heureuse découverte en septembre de pluviers guignards en descente migratoire et qui s'y reposent quelques jours .Difficile eux aussi à repérer
DSC_3117 IN.jpg
DSC_3117 IN.jpg [ 247.94 Kio | Vu 3069 fois ]

_________________
Il faut imiter la source qui ne se tarit pas et non pas l’averse qui inonde la montagne.
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 02 Août 2016, 22:52 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22680
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Mais qui ensuite se laissent approcher relativement facilement

La suite une prochaine fois
Bonne nuit Dominique


Fichiers joints:
Commentaire: 7
DSC_3193 IN.jpg
DSC_3193 IN.jpg [ 221.09 Kio | Vu 3068 fois ]

_________________
Il faut imiter la source qui ne se tarit pas et non pas l’averse qui inonde la montagne.
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 02 Août 2016, 23:01 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 30 Juin 2013, 12:05
Messages: 5028
Localisation: 82 et 66
Matériel: Canon...
Localisation: dans la nature
Salut Domi je suis heureux (de vous retrouver) de te retrouver sur le forum
Bon je vois que tu as trouvé un sacré spot, mais bien grand!... tout comme toi hein ;)

la première image est remarquable tout comme la suite, je croise les doigts pour tes gangas, en attendant je trouve les pluviers guignards excellents!! :good:

_________________
Jean mi


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 02 Août 2016, 23:06 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 12 Décembre 2010, 17:26
Messages: 16703
Localisation: PLOUGASNOU (29)- BERGERAC (24)
Matériel: CANON EOS 5D MARK III -OBJ.série L:300 f.2.8.+doubleur -24-105- 100 MACRO IS et TAMRON 150-600
Un plus pour la dernière image du pluvier guignard :good: :bravo:

_________________
Amicalement,
JOELLE


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 02 Août 2016, 23:47 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 13 Novembre 2010, 18:43
Messages: 24367
Localisation: orne 61
Matériel: Canon et Sigma EX
Localisation: Orne
Salut Dominique, une promenade dans cette immensité que je découvre , même si j'ai déjà vu des reportages sur les crécerellettes sur un autre forum. Comme tout milieu , il faut s'en imprégner pour espérer rapporter de bonnes images. Je vais suivre moi aussi.

_________________
Jacques

site :http://jacquesriviere61.free.fr
www.oiseaux.net/photos/jacques.riviere/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 03 Août 2016, 09:11 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 29 Juin 2010, 21:35
Messages: 16378
Matériel: Un bon réveil
Localisation: 05
C'est une excellente initiative de nous faire découvrir cet endroit si particulier. Il faut un moral et une persévérance à toute épreuve pour faire de la photo dans ce genre de milieu et tu as les deux, pas de doute.
La première est vraiment belle et bien choisie, j'adore. Pour les pluviers guignards tu sais ce que j'en pense, je bave..... mais peut être que cet année, qui sait ? D'ici 3 semaines on est bon... ;)

Et puis j'aime bien les deux photos où on devine les immenses usines de pétrochimie. Même si la Crau s'en porterait mieux sans elles, elles y sont et font à présent partie du décor qu'on le veuille ou non.

Bravo, j'attends la suite avec impatience :n1:

_________________
Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (Hector Berlioz)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 03 Août 2016, 10:03 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 04 Janvier 2013, 19:33
Messages: 361
Localisation: Sarthe
Matériel: Nikon D600 et sigma 150-600 s
Localisation: Sarthe
Super reportage, en tant qu'ornithologue j'ai souvent entendu parler de la plaine de Crau et ses espèces emblématiques mais quoi de mieux qu'un beaux reportage pour découvrir cet endroit à distance. D'autant plus que cela me rappelle (toute proportion gardée bien-sur) les grandes plaines céréalières autour de chez moi dans les quels j'ai également eu la chance d'observer le Pluvier guignard mais d'où malheureusement a disparue l'Outarde canepetière.

Merci pour ce reportage et vivement la suite :).

_________________
Etienne

http://etienneville.wix.com/nature-sauvage


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 03 Août 2016, 13:15 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Février 2009, 15:25
Messages: 18155
Localisation: Bernex Suisse.
Matériel: Nikon: D4s, D4, D200 | 800 5.6E VR, 300 2.8G VR, 105 2.8G VR, 16-35 4G VR, 50 1.2, 10-20 3.5
Localisation: Suisse
::hi:: Dominique oui superbe coin que cette grande Crau. Les guignards c'était l'année passée en septembre non?

J'aime beaucoup la première avec cette ambiance.

Tu as vu les crécerellettes je pense.

Bien amicalement

Gygy

_________________
La nature nous donne tout, il suffit de la regarder et de la respecter (Gypaète)

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 03 Août 2016, 13:27 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Juillet 2009, 10:06
Messages: 4496
Localisation: (Haute Garonne)
Matériel: nikon,
::hi:: Dom,
Belle idée de nous faire parcourir cette plaine et ces habitants à plumes
Ta première photo nous met vite dans l'ambiance du petit matin au moment où la température est encore ''fraiche''
Aprés j'ai l'impression qu'il faut chercher des aiguilles dans une botte de foin
Je t'envie tes pluviers g. et peut être trés bientôt tes gangas cata
:bravo: pour ce reportage
François

_________________
Mon site:
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 03 Août 2016, 14:58 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 19 Novembre 2011, 16:11
Messages: 1289
Matériel: nikon
superbe lumière sur la 1
très beau portrait du lièvre, :bravo: :good:
une région que je ne connais pas du tout,mais que j'aimerai découvrir un jour

bretelles

_________________
http://lzjm43.wix.com/jmlotz


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 03 Août 2016, 21:21 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Septembre 2009, 17:09
Messages: 22526
Localisation: Rhône
Matériel: Canon eos 7D- canon 100mm f2/8 -300 f4 -24mm f2,8
::hi:: Dominique
Depuis le temps que j'entends parler de ces coussouls, je suis vraiment contente que tu nous les raconte. Tes images retranscrivent bien l'ambiance de ces lieux particuliers, je m'attendais à y voir l'herbe moins verte, son apparence me rappelle les prairies sèches que je côtoie régulièrement.
Le lièvre a l'oeil bein vif, et le guignard est très beau, mais la photo d'intro superbe! Elle irait bien dans ton fil "bokeh/plumage en harmonie" ;)

_________________
De deux choses lune
L'autre c'est le soleil

Luna
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 04 Août 2016, 13:06 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Août 2012, 00:18
Messages: 1601
Localisation: bretagne entre 35 et 56
Matériel: EOS 40D+400 f5.6 L usm
Localisation: bretagne
Les guignards sont vraiment sympa, vivement que je les rencontres cela

_________________
https://www.flickr.com/photos/134651700@N02/ un petit tour ??


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 10 Août 2016, 15:45 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22680
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Merci Armeltremion,Luna,Gygy,Robert,Jean-mi,bretelles,Francois,Gypa et Jacques pour vos commentaires .
Gypaète a écrit:
::hi:: Dominique oui superbe coin que cette grande Crau. Les guignards c'était l'année passée en septembre non?

J'aime beaucoup la première avec cette ambiance.

Tu as vu les crécerellettes je pense.

Bien amicalement

Gygy


Oui Gygy clichés fait en septembre l'an dernier
Pour les crecerellettes ,bien sur j'en ai vu ,mais pas de clichés présentables en ce moment.

N'étant pas chez moi pendant tout l'été ,la plupart de mes photos sont sur mon dd à la maison ,je n'ai que mon portable en ce moment avec de plus une connexion bout de ligne qui coupe sans arrêt ,pas évident de poster.....

Cousoul suite2

Une monotonie qui cache bien son jeu


Là où l’œil novice ne voit qu’une étendue uniforme et infinie de galets, se cache en réalité une incroyable diversité de milieux. Malgré son apparente homogénéité, la végétation du coussoul varie beaucoup en fonction de la pression de pâturage. Autour des bergeries et des puits, où les troupeaux se tiennent fréquemment, l’herbe est rase et riche (“fine”, selon les bergers). Par contre, aux limites des places de pâturage peu fréquentées par les troupeaux, pousse une végétation haute et plus pauvre, le “grossier”. La végétation varie également entre les places de pâturage : selon les habitudes et les contraintes des éleveurs, la pression pastorale peut y être plus ou moins forte.

Les 4 saisons du coussoul

Au printemps, l’herbe est généralement abondante. La Crau prend alors uniformément des couleurs de vert tendre. Les brebis s’y “espandissent” volontiers. En été, la végétation se dessèche rapidement. Il est alors grand temps de rejoindre les alpages. En automne, l’herbe repousse abondamment dès les premières pluies. En hiver, la végétation est desséchée. Le “grossier” constitue alors le fonds d’une maigre ressource fourragère.


Fichiers joints:
Commentaire: 8 Paysage caractéristique de lever de soleil pris semaine dernière
De la légende à la science

La formation de cette vaste étendue de pierres a toujours fasciné l’Homme, qui a échafaudé toutes sortes d’hypothèses pour l’expliquer. De fameuses légendes d’abord : Jupiter faisant tomber une pluie de pierres pour venir en aide à Hercule, à court de flèches, dans son combat contre les fils de Neptune (selon Pomponius Mela) ou contre les Ligures (selon Eschyle).

DSC_7078IN.jpg
DSC_7078IN.jpg [ 246.93 Kio | Vu 2923 fois ]
Commentaire: 9 1O minutes plus tard un voile nuageux assombri le paysage et m'empêche de mettre en valeur ce cours d'eau qui traverse les coussouls
DSC_7086 IN.jpg
DSC_7086 IN.jpg [ 239.24 Kio | Vu 2923 fois ]
Commentaire: 10 J'ai l'impression de me retrouver dans un décors de western et m'attend à rencontrer la brute ou le truand (étant moi même bien sur le bon !!!!)
DSC_7106 IN.jpg
DSC_7106 IN.jpg [ 238.51 Kio | Vu 2923 fois ]

_________________
Il faut imiter la source qui ne se tarit pas et non pas l’averse qui inonde la montagne.
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les coussouls de la Crau
MessagePosté: 10 Août 2016, 15:58 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22680
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Un survol d'outarde pour une fois à proximité


Fichiers joints:
Commentaire: 11
DSC_3251 IN.jpg
DSC_3251 IN.jpg [ 64.24 Kio | Vu 2920 fois ]
Commentaire: 12 en septembre pendant que je recherche les guignards un gros vol d'alouette calandre me survole
DSC_3054 IN.jpg
DSC_3054 IN.jpg [ 52.92 Kio | Vu 2920 fois ]
Commentaire: 13 et je peux ainsi la retrouver au sol ou il n'est pas aisé de la saisir
DSC_3334 IN.jpg
DSC_3334 IN.jpg [ 258.07 Kio | Vu 2920 fois ]

_________________
Il faut imiter la source qui ne se tarit pas et non pas l’averse qui inonde la montagne.
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 272 messages ]  Modérateurs: Luna, NOUMEA Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 19  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : morikan, petit-robert et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Theme created StylerBB.net & kodeki
Traduit par phpBB-fr.com