Dernière visite: Nous sommes le 22 Septembre 2018, 09:00


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Ce salon est réservé exclusivement à ceux désireux de partager un voyage (milieux et toutes espèces confondues).
Il doit comprendre, outre les photos, des textes détaillés bien documentés, avec divers explications sur le biotope, l'environnement et autres...
Merci de bien sélectionner vos photos, les photos floues, sans piqué ou netteté n'étant pas plus admises ici que sur toute autre partie du forum.
Tout post ne répondant pas au cahier des charges sera déplacé.

Limitation à 12 photos au premier post, puis la suite tous les trois jours avec un maximum de 12 images à chaque fois.



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 141 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 02/04
MessagePosté: 05 Avril 2018, 10:19 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 24 Janvier 2016, 13:38
Messages: 2510
Localisation: Pernes les Fontaines
Matériel: Canon EOS 5 D MARK III, SIGMA 120-300 2.8, multiplicateur 1.4
Localisation: 84210
Merci à Joëlle, Christine, Dominique, Alain, Robert, Jacques, Florent et Alain pour leur assiduité à suivre et commenter ce fil.

Pour cette mise à jour, je m’attarderai sur le Quetzal resplendissant.

Oiseau mythique, oiseau emblème, le Quetzal enflamme l'imagination. Flamme: c'est d'ailleurs la couleur rouge de sa gorge qui contraste de façon éclatante avec le vert émeraude du reste de son corps. De la huppe de sa tête au bout de la longue queue dont se parent les mâles au moment de la période des amours, l'oiseau est un bijou des forêts tropicales d'Amérique Centrale. Miguel Angel Asturias écrivait que “son plumage vert arbore toutes les diaprures du tournesol et on le dirait peint sur un fond d'or comme les mosaïques byzantines”.
Emblème du Guatemala, qui a d'ailleurs donné son nom à sa monnaie, le Quetzal a pratiquement disparu des forêts guatémaltèques. Et c'est au Costa Rica qu'on en trouve une sous-espèce, protégée dans les forêts tropicales humides et nuageuses d'altitude, le Quetzal resplendissant (Pharomachrus Mocinno).

L'oiseau : le plumage du bel oiseau, paraît vert émeraude, mais il est en réalité…brun! Leur iridescence vient d'une multitude de minuscules particules de mélanine brune, comme les écailles chez les papillons, qui reflètent à la fois la lumière du soleil et la végétation qui l'entoure. Oiseau extrêmement craintif, le Quetzal vit dans la canopée, dans la partie supérieure des arbres, là où il trouvera les fruits de l'aguacatillo (de la famille de l'avocat), les figues, les insectes et les petites grenouilles dont il se nourrit. Il ne descend que très rarement au sol. Il fait son nid dans le trou d'un tronc d'arbre généralement presque pourri, à 10 mètres de hauteur et plus, trou qu'aura laissé un toucan ou un pic car le bec du Quetzal est trop fragile pour perforer le bois.

Son chant n'est guère harmonieux, car il ressemble plutôt au grincement que ferait un volet métallique, mais sa danse autour de la femelle, au moment de la saison des amours entre avril et juillet vaut tout un spectacle. Car c'est à ce moment-là que le mâle (35 cm pour son corps) se pare de sa longue queue de près d'un mètre. Il tournoie autour d'une femelle impassible et ses longues plumes ondoient doucement, attrapant les rayons du soleil.

Ce spectacle extraordinaire récompense l'attente et la fatigue de l'ornithologue passionné ou amateur qui aura le privilège de le voir, entre deux ondées tropicales. La femelle pond ensuite deux œufs bleu ciel et les deux parents se relaient pour couver et nourrir les oisillons qui quitteront le nid quelques mois plus tard.

L'oiseau est en danger d'extinction. Les arbres dont il picore le fruit sont sans cesse abattus. Symbole du Guatemala, il y survit dans des réserves privées, dans des projets de nidification artificielle. Il meurt en captivité.

Pour trouver et avoir la chance d’observer le Quetzal, nous avons passé une nuit dans un Lodge à 2600m d’altitude. Là, couverture et chauffage de mise et très difficile de s’endormir à cette altitude quand nous étions au bord du Pacifique le matin. Mais cela en valait la peine, beaucoup d’oiseaux en ces lieux, surtout de nombreux Colibris.

A 10minutes du Lodge, plusieurs propriétaires sous couvert d’un programme de conservation de l’espèce entretenaient ces fameux arbres à Quetzal, les aguacatillos. Nous avons eu beaucoup de chance car l’oiseau est rare et farouche. Un peu avant le lever du jour, nous voilà à pied d’œuvre. Un guide local vient nous chercher au Lodge et l’émotion est tangible dans notre petit groupe.

Quelques minutes plus tard, nous voilà sur les lieux, chez un de ces propriétaires adhérent du programme. Je suppose que le guide est en parfaite harmonie avec tous ces propriétaires afin de savoir où nous avons les meilleures chances de le voir. A peine arrivé, nous traversons un pré devant la maison de ces gens et bingo, le guide trouve un Quetzal tout en haut d’un arbre. Il est tôt, pas de luminosité, l’oiseau dans le fouillis de branches en haut des arbres, pas terrible pour la photo mais avec les jumelles, on le voit bien, quel bel oiseau.

Le guide nous fait faire un long détour pour nous positionner avec de meilleures lumières (pas terribles quand même) mais surtout non loin d’un aguacatillo. Il ne nous a pas fallu attendre plus d’1/4 d’heure et voilà notre Quetzal qui se pose dans l’arbre et fait même une légère pose sur une branche plus basse. Il n’est resté que quelques minutes, pas la lumière idéale mais un grand moment.

Pas de foule autour de nous, que notre petit groupe béat devant cette scène magique !

Fichier(s) joint(s):
70 Quetzal resplendissant.jpg
70 Quetzal resplendissant.jpg [ 195.76 Kio | Vu 276 fois ]


Fichier(s) joint(s):
71 Quetzal resplendissant.jpg
71 Quetzal resplendissant.jpg [ 254.33 Kio | Vu 276 fois ]


Fichier(s) joint(s):
72 Quetzal resplendissant.jpg
72 Quetzal resplendissant.jpg [ 200.9 Kio | Vu 276 fois ]


Le Quetzal appartient à la famille des trogonidés, les Trogons.

Il y aurait dans le monde 43 espèces de Trogonidés, mais la majeure partie vit au niveau des tropiques américains, donc principalement en Amérique centrale.

Nous avons pu observer quatre espèces de Trogons lors de ce voyage au Costa-rica et j’en avais vu d’autres espèces en 2012. Malheureusement j’ai rarement eu de bonnes conditions pour la photo car très haut dans les arbres, dans les forêts sous la pluie …
Seul le Trogon à tête noir m’a permis des clichés potables.

Fichier(s) joint(s):
73 Trogon à tête noire.jpg
73 Trogon à tête noire.jpg [ 172.51 Kio | Vu 276 fois ]


Idem pour les Orioles, encore une famille d’oiseaux colorés que l’on trouve principalement en Amérique et surtout aussi en Amérique centrale, mais là aussi, des coches mais peu de photos présentables.

L’Oriole à capuchon est inféodé à l’Amérique centrale.

Fichier(s) joint(s):
74 Oriole à capuchon.jpg
74 Oriole à capuchon.jpg [ 202.12 Kio | Vu 276 fois ]


L’Oriole à de Baltimore, ici une femelle, hiverne en Amérique centrale mais nidifie en Amérique du Nord et au Canada. J’en avais observé dans le Michigan quand l’un de nos enfants vivait là-bas avec sa famille.

Fichier(s) joint(s):
75 Oriole de Baltimore.jpg
75 Oriole de Baltimore.jpg [ 135.49 Kio | Vu 276 fois ]


Maintenant passons à la famille des Tyrannidés, famille d’oiseaux exclusivement américaine communément appelé les Flycatchers, Gobe-mouches car ils chassent comme nos Gobe-mouches. (103 genres et 430 espèces).
Nous avons du en observer une dizaine d’espèces.

La Moucherolle à tête noire, peu de renseignement sur cette espèce, mais c’est un Tyranidé.

Fichier(s) joint(s):
76 Moucherolle à tête noire.jpg
76 Moucherolle à tête noire.jpg [ 154.86 Kio | Vu 276 fois ]


Le Tyran mélancolique, sans doute celui que nous avons le plus observé. Il est présent sur l’ensemble des Amériques.

Fichier(s) joint(s):
77 Tyran mélancolique.jpg
77 Tyran mélancolique.jpg [ 153.36 Kio | Vu 276 fois ]


Le Tyran audacieux fréquente les forêts humides et les mangroves d’Amérique centrale et du nord de l’Amérique latine

Fichier(s) joint(s):
78 Tyran audacieux.jpg
78 Tyran audacieux.jpg [ 150.1 Kio | Vu 276 fois ]


Le Tyran olivâtre est présent sur toutes les Amériques hormis le Canada.

Fichier(s) joint(s):
79 Tyran olivatre.jpg
79 Tyran olivatre.jpg [ 174.39 Kio | Vu 276 fois ]


Le Tyran quiquivi est aussi très commun, on peut le rencontrer du sud du Texas jusqu’en Argentine. Il est un peu plus gros que les autres de cette série.

Fichier(s) joint(s):
80 Tyran quiquivi.jpg
80 Tyran quiquivi.jpg [ 134.26 Kio | Vu 276 fois ]


Enfin pour terminer cette mise à jour, le Tyran sociable que l’on peut rencontrer du sud du Mexique jusqu’au nord de l’Argentine, un peu partout sur son aire de répartition, jusqu’en ville (Il est en effet sociable).

Fichier(s) joint(s):
81 Tyran sociable.jpg
81 Tyran sociable.jpg [ 151.91 Kio | Vu 276 fois ]


Ce sera tout pour cette fois. Pour la prochaine MAJ, passereaux divers notamment la famille bien colorée des Tangaras.

A bientôt

_________________
Amicalement
Michel


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 05 Avril 2018, 11:56 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 29 Juin 2010, 21:35
Messages: 14770
Matériel: Un bon réveil
Localisation: 05
La 70 est magnifique avec un cadrage parfait ! Je crois que c'est la première photo que je vois de cette espèce qui me plait et qui me donne envie d'aller le voir. :prosterne:

Quant aux autres elles méritent également de figurer dans toutes les photothèques d'ornitho éclairés ou amateurs. Encore mille bravo(s) pour cette série et ce fil qui commence à devenir un vrai collier de perles. D'autant plus que les conditions climatiques n'étaient pas à ton avantage. re :prosterne:

_________________
Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (Hector Berlioz)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 05 Avril 2018, 12:13 

Enregistré le: 09 Août 2013, 14:53
Messages: 1251
Matériel: Canon
Ouha, du très très lourd, surtout comme dit Robert la 70, j'espère que tu pourras la tirer pour l'exposer au dessus de ton bar :D
La série entière est top, jusqu'à la moindre merderolle qui visiblement se rencontre aussi au CR. Tu vas vraiment me donner envie d'aller là où mon intérêt ne me portait pas nécessairement :good:

_________________
Amicalement
Florent


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 05 Avril 2018, 12:31 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 18973
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Que dire de plus .......
De tels compliments de la part des 2 experts précédant sont un véritable adoubement !
Je me contenterai de venir boire un verre chez toi quand tu auras accroché la 70 au dessus de ton bar :biere:
et pour le reste juste :respect :prosterne:
et aussi un grand merci pour les commentaires associés aux photos ,je sais que cela demande beaucoup de travail pour parfois peu de commentaires ,mais si tu n'as pas la quantité tu as toujours la qualité .....
Dominique

_________________
« On reconnaît le niveau d'évolution d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux » Gandhi


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 05 Avril 2018, 18:06 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Septembre 2009, 17:09
Messages: 21788
Localisation: Rhône
Matériel: Canon eos 7D- canon 100mm f2/8 -300 f4 -24mm f2,8
::hi:: Michel
Que de lecture, tu es drôlement bien documenté. Merci de prendre le temps de les partager ici, comme dit Dominique, c'est bcp de travail.
Quant aux photos, vues les conditions que tu décris, tu as vraiment assuré, pour moi, c'est la 73 qui permet de mieux voir les 2 longues plumes de la queue, bien que la 70 me fasse aussi de l'oeil. deux photos complémentaires.
Les autres oiseaux sont aussi très beaux, y'a pas à dire, ce pays est un vrai jardin des merveilles.

_________________
De deux choses lune
L'autre c'est le soleil

Luna
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 05 Avril 2018, 19:21 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 13 Novembre 2010, 18:43
Messages: 21921
Localisation: orne 61
Matériel: Canon et Sigma EX
Localisation: Orne
C'est très beau et tu transmets bien ton désir de voir ces oiseaux. La 70 et 72 sont vraiment à mettre à l'honneur. Réussite du cadrage et des couleurs. J'ajoute un :prosterne:

_________________
Jacques

site :http://jacquesriviere61.free.fr
www.oiseaux.net/photos/jacques.riviere/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 05 Avril 2018, 22:11 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 30 Juin 2013, 12:05
Messages: 4693
Localisation: 82 et 66
Matériel: Canon...
Localisation: 82
Uniquement pour le Quetzal je referais le voyage tu m'en redonnes l'envie
et puis il y a cette longue liste d'oiseaux aux couleurs aussi très belles
bravo encore pour ces deux belle suites :biere:

_________________
Jean mi


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 05 Avril 2018, 22:40 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 19 Janvier 2015, 10:00
Messages: 209
Localisation: 66
Matériel: Olympus TG5+caisson PT-058 -Canon 7D+105 sigma +BA+18/55+70/300 Tamron+100/400Canon + 150/600 Tamron
Localisation: 66
Tu nous plonge dans un voyage ornitho magnifique ... Ca donne vraiment envie d'y faire un toirs..tes photos sont sublimes ..

_________________
moi je dis, aidons les abeilles, alors tous à poil et frottons nous aux fleurs


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 05 Avril 2018, 22:44 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 14 Janvier 2017, 11:59
Messages: 5167
Localisation: PLOUGASNOU (29) BERGERAC (24)
Matériel: CANON EOS 5D MARK IV+Objectifs canon dont 300 f2.8+DOUBLEUR+150-600 SIGMA C
Localisation: 29 et 24
J'ai pris du temps car il en fallait un peu pour te lire, Michel, et c'est tant mieux car j'ai appris tout un tas de choses sur le quetzal et sur tous ces tyrans plus beaux les uns que les autres, sans oublier le trogon à tête noire, l'oriole à capuchon, celui de Baltimore et la moucherolle à tête noire.

Pour les images, bien entendu on reste scotché devant le quetzal (70 et 72) :love: , mais tous les autres sont également magnifiques avec une qualité d'images qu'il convient de relever compte-tenu des difficultés de prises de vue! Chapeau! :n1:

_________________
Amicalement
Joëlle


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 06 Avril 2018, 09:02 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 22 Février 2010, 15:42
Messages: 2560
Localisation: Entouré d'eau salée.
Matériel: Varié
Localisation: Metropole
Bonjour,

WHAOUUHH !! Que de couleurs, dans ces beaux cadrages bien pensés !!
Un énorme savoir faire à la P.de V. et sans doute aussi au retraitement.
C'est du très bon travail de haut niveau. Merci . :good:

Puma

_________________
L'identification d'une espèce n'est rien comparée à l'émerveillement lié à sa rencontre


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 07 Avril 2018, 16:58 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 11 Septembre 2010, 10:23
Messages: 9248
Localisation: Valais, Suisse
Une superbe maj avec des images de qualité :bravo: je trouve que la luminosité est plus qu'acceptable, alors que tu sembles t'en plaindre ;) , pour ce genre d'images dans ces forêts tropicales...le quetzal est effectivement magnifique mais les autres espèces que tu présentes dans cette maj ne sont pas en reste...

Alain


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 07 Avril 2018, 17:11 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Août 2014, 13:54
Messages: 2084
Localisation: F-28
Matériel: canon FF, pour macro et photo animalière
Localisation: F-28
les oiseaux de cette dernière série sont :prosterne: ... mais le quetzal, quelle beauté et quelles photos!

_________________
The poetry of earth is ceasing never. John Keats
https://www.flickr.com/photos/145486303@N02/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 07 Avril 2018, 20:58 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Juillet 2009, 10:06
Messages: 4126
Localisation: (Haute Garonne)
Matériel: nikon,
::hi:: Michel,
Je fais bien de revenir sur ton fil
Bien sûr même si les conditions sont difficiles tu nous présentes une sacrée collection de nos amis à plume
Et en plus tu n'as pas raté le quetzal
Quel beau mâle les 70 et 72 sont des perles
Où étais tu ?
Vers San Gerardo de Dota ? c'était là bas que j'avais pu le photographier
Bravo pour ton carnet de route...........il me donne l'envie de revenir dans ce beau petit pays
François

_________________
Mon site:
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 05/04 Le Quetzal
MessagePosté: 08 Avril 2018, 09:16 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 24 Janvier 2016, 13:38
Messages: 2510
Localisation: Pernes les Fontaines
Matériel: Canon EOS 5 D MARK III, SIGMA 120-300 2.8, multiplicateur 1.4
Localisation: 84210
Merci Christine, Sophie, Joëlle, Robert, Florent, Dominique, Jacques, Jean-Mi, les 2 Alain(s), Denis et François et heureux que le Quetzal vous ait plu.

C’est vrai que sur la 71, la queue est coupée mais c’est la seule de face qui permet de bien voir sa poitrine rouge. J’ai aussi oublié de dire que les grands plumes du Quetzal ne sont pas des plumes de la queue, mais des plumes qui partent de plus haut dans son dos. On voit d’ailleurs bien la queue en dessous.

Je reprends ce fil avec le Ptilogon à longue queue aussi appelé Récollet à longue queue. C’est une espèce monotypique avec une aire de distribution limitée au Costa-Rica et au Panama. Il vit en altitude entre 1800 et 3000m. Nous l’avons observé non loin du Lodge, point de départ de la découverte du Quetzal, à 2600m.

Fichier(s) joint(s):
82 Ptilogon à longue queue.jpg
82 Ptilogon à longue queue.jpg [ 186.3 Kio | Vu 241 fois ]


Redescente au bord de mer avec cette Hirondelle des mangroves que l’on trouve surtout en bord de mer, dans les zones marécageuses de l’Amérique centrale et au Mexique. C’est un oiseau territorial, donc pas de colonies comme nos Hirondelles.

Fichier(s) joint(s):
83 Hirondelle des mangroves.jpg
83 Hirondelle des mangroves.jpg [ 116.3 Kio | Vu 241 fois ]


Le Jacamar à queue rousse habite principalement les zones boisées humides et éventuellement sèche d’Amérique centrale et du Nord de l’Amérique latine. Il est discret et se laisse facilement approcher. Dommage qu’il soit souvent dans des zones fermées !

Fichier(s) joint(s):
84 Jacamar à queue rousse.jpg
84 Jacamar à queue rousse.jpg [ 167.82 Kio | Vu 241 fois ]


Quelques oiseaux communs maintenant que l’on observe souvent non loin des habitations.
Le Sporophile variable est souvent au sol ou dans les branches basses. On peut l’observer jusqu’à 1500m d’altitude. C’est un oiseau sédentaire que l’on peut observer en Amérique centrale et au nord-ouest de l’Amérique latine.

Fichier(s) joint(s):
85 Sporophile variable.jpg
85 Sporophile variable.jpg [ 152.08 Kio | Vu 241 fois ]


Le TodIrostre familier, tiens j’avais oublié que c’est aussi un Tyranidé.
Il est présent du Mexique au sud du Brésil, principalement dans les régions humides.

Fichier(s) joint(s):
86 Todirostre familier.jpg
86 Todirostre familier.jpg [ 127.73 Kio | Vu 241 fois ]


Les Tangaras sont en général des oiseaux familiers qui viennent bien près des Lodges pour peu qu’on leur distribue quelques victuailles (des bananes bien souvent au Costa-Rica).
Le Tangara des palmiers est courant en Amérique centrale et Amérique latine, plutôt en zone humide.

Fichier(s) joint(s):
87 Tangara des palmiers.jpg
87 Tangara des palmiers.jpg [ 151.42 Kio | Vu 241 fois ]


Le Tangara ceinturé est sans doute le plus beau Tangara que nous avons vu au Costa-Rica. Vu une seule fois sous la pluie dans la zone Caraïbes, le Sarapapiqui. On le trouve principalement dans les zones montagneuses humide du sud du Mexique à l’Amérique centrale, coté Caraïbes.

Fichier(s) joint(s):
88 Tangara ceinturé.jpg
88 Tangara ceinturé.jpg [ 144.54 Kio | Vu 241 fois ]


Le Tangara à croupion rouge, sans doute avec le suivant, le Tangara évêque, celui que nous avons vu le plus souvent. La femelle du Tangara à croupion rouge est de couleur olive. Ces deux espèces vivent principalement en Amérique centrale.

Fichier(s) joint(s):
89 Tangara à croupion rouge.jpg
89 Tangara à croupion rouge.jpg [ 179.36 Kio | Vu 241 fois ]


Fichier(s) joint(s):
90 Tangara evêque.jpg
90 Tangara evêque.jpg [ 164.95 Kio | Vu 241 fois ]


Le Piranga vermillon, appelé autrefois Tangara vermillon est lui de la famille des cardinalidés.
C’est aussi principalement un oiseau d’Amérique centrale.

Fichier(s) joint(s):
91 Tangara vermillon.jpg
91 Tangara vermillon.jpg [ 153.81 Kio | Vu 241 fois ]


Je termine cette mise à jour avec le Guit-guit émeraude, monsieur et madame. Comme vous le voyez, cette espèce présente un réel dimorphisme sexuel. Il est aussi de la famille des Tangara (les Thraupidés).
On le trouve dans les forêts humides du sud du Mexique jusqu’en Amazonie.

Fichier(s) joint(s):
92 Guit-guit émeraude femelle.jpg
92 Guit-guit émeraude femelle.jpg [ 234.99 Kio | Vu 241 fois ]


Fichier(s) joint(s):
93 Guit-guit émeraude mâle.jpg
93 Guit-guit émeraude mâle.jpg [ 138.59 Kio | Vu 241 fois ]


Voilà pour aujourd’hui, il restera encore une série de passereaux avant de passer aux Colibris et de terminer ce fil avec quelques mammifères.

A bientôt

_________________
Amicalement
Michel


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Birdwatching au Costa-Rica MAJ 08/04 Tangaras
MessagePosté: 08 Avril 2018, 12:00 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 30 Juin 2013, 12:05
Messages: 4693
Localisation: 82 et 66
Matériel: Canon...
Localisation: 82
Sur cette nouvelle série je les ai tous observés mis de coté (le premier) une petite merveille et puis le Piranga vermillon pas vu non plus mais que c'est beau tous ces oiseaux......
tu les as tous photographier avec le f2,8 Michel ou tu avais une autre optique?
quel superbe document encore mille bravo! :biere:

_________________
Jean mi


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 141 messages ]  Modérateurs: Luna, NOUMEA Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Theme created StylerBB.net & kodeki
Traduit par phpBB-fr.com