Dernière visite: Nous sommes le 20 Février 2020, 04:49


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Ce salon est réservé exclusivement à ceux désireux de partager un voyage (milieux et toutes espèces confondues).
Il doit comprendre, outre les photos, des textes détaillés bien documentés, avec divers explications sur le biotope, l'environnement et autres...
Merci de bien sélectionner vos photos, les photos floues, sans piqué ou netteté n'étant pas plus admises ici que sur toute autre partie du forum.
Tout post ne répondant pas au cahier des charges sera déplacé.

Limitation à 12 photos au premier post, puis la suite tous les trois jours avec un maximum de 12 images à chaque fois.



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 113 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 17 Février 2016, 19:18 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 29 Juin 2010, 21:35
Messages: 16798
Matériel: Un bon réveil
Localisation: 05
riviere jacques a écrit:
Tu parles de construction de nids pour les conures , tu veux dire qu'ils ne sont pas carvernicoles comme les autres membres de la famille et qu'ils apportent des matériaux?


Je ne sais pas du tout comment fonctionnent ces oiseaux, j'avoue que je ne m'y suis pas penché. Je ne suis absolument pas intéressé par ces populations férales, qui je pense n'ont rien à faire là. Mais ce que je peux affirmer, c'est que les oiseaux coupaient des branchettes (comme sur la photo) et les transportaient vers les immenses palmiers. J'ai un peu cherché à la jumelle mais je n'ai rien vu d'en bas. Mais de toutes évidences ils faisaient des nids ou les garnissaient.

Merci Christian, je n'ai pas pris de photo de ces bassins, ce n'est pas très esthétique comme tu peux le voir. J'ai bricolé cette photo sur google earth pour que tu vois le terrain. Il y en a pas mal sur l'île, c'est un moyen de garder l'eau de pluie je pense.
Je ne sais pas de quand date cette photo satellite mais l'eau occupé la même superficie à quelque chose près.

Image

1 : C'est là où j'étais (il y a un tamaris)
2 : Position du couple de gangas guetteurs (les bords de ce bassin sont sur-élevés d'une dizaine de mettre au moins)
3 : Là où la majorité des oiseaux s'abreuvaient.

Mais tout autour du point d'eau j'avais repéré plein de traces de pattes de gangas. Preuves qu'ils peuvent boire n'importe où. Ma planque à deux balles les a positionné au plus loin, normal et ce qui était prévisible..... Oh que j'ai regretté la tragopan, ou au moins deux ou trois filets !!!!! :evil:
Pour te rendre compte voilà une photo non-recadrée (faite de 1 vers 3).
Image

Les dernières photos où les gangas sont plus proches Se sont les oiseaux en "2" qui sont descendus directement pour boire et du coup c'était un peu moins loin. Mais ce n'était pas encore çà. Il y a un manque de proximité pour voir les subtilités de leur plumage et par dessus le marché, il y avait ce jour là une brume de chaleur déjà présente à 9h30 du matin sûrement à cause de cet eau.

_________________
Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (Hector Berlioz)


Modifié en dernier par petit-robert le 16 Avril 2016, 11:41, modifié 4 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 17 Février 2016, 19:38 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 13 Novembre 2010, 18:43
Messages: 25197
Localisation: orne 61
Matériel: Canon et Sigma EX
Localisation: Orne
Désolé Robert, j'aurais pu aller lire la fiche des Conures veuves sur Oiseaux.net , comme je viens de le faire . Voici ce qui est dit: "Nidification : La saison de nidification a lieu d'octobre à février. Dans les zones humides, les conures veuves nichent en colonies, elles bâtissent des nids de grande taille avec des bouts de bois qu'elles coupent avec leur bec dans les buissons du genre Celtis. La construction comprend souvent plusieurs chambres de ponte. Les nids sont souvent très rapprochés les uns des autres et ils sont occupés même en dehors de la période de reproduction, servant de reposoir. Les sites situés très en hauteur sont les plus appréciés, comme les cimes des eucalyptus, les sommets des pylones ou les toits des moulins à vent. Les nids des oiseaux de la race luchsi sont toujours placés dans un environnement de falaises. Dans les zones qui reçoivent peu de précipitations, les conures ont tendance à nicher en solitaire.
La ponte comprend généralement 5 à 7 œufs qui sont couvés pendant approximativement 24 jours. Les jeunes oisillons sont nidicoles et demeurent sur leur lieu de naissance pendant environ 6 semaines avant de prendre leur envol. Les couvées les plus productives sont généralement placées dans des eucalyptus introduits qui ont un rendement bien supérieur à celui de la végétation locale. Assez étrangement, le taux de réussite des nichées est plus important chez les perroquets dont la taille de la ponte est élevée."

D'ailleurs ce texte est illustré par tes deux photos.

_________________
Jacques

site :http://jacquesriviere61.free.fr
www.oiseaux.net/photos/jacques.riviere/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 17 Février 2016, 20:25 
Administrateur

Enregistré le: 28 Février 2009, 18:35
Messages: 6125
Localisation: Le Cotentin 50
Matériel: Canon...
Localisation: Normandie
Des photos, du texte ! :bravo:
Nickel.

_________________
Gilles
Http://www.gil44.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 17 Février 2016, 20:35 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 12 Décembre 2010, 17:26
Messages: 16702
Localisation: PLOUGASNOU (29)- BERGERAC (24)
Matériel: CANON EOS 5D MARK III -OBJ.série L:300 f.2.8.+doubleur -24-105- 100 MACRO IS et TAMRON 150-600
Un vrai plaisir ce reportage, Robert, avec des espèces craquantes, de l'écureuil au courvite isabelle, de belles images et une documentation bienvenue! :n1: :bravo:

_________________
Amicalement,
JOELLE


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 17 Février 2016, 22:30 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Février 2009, 15:25
Messages: 18155
Localisation: Bernex Suisse.
Matériel: Nikon: D4s, D4, D200 | 800 5.6E VR, 300 2.8G VR, 105 2.8G VR, 16-35 4G VR, 50 1.2, 10-20 3.5
Localisation: Suisse
::hi:: Robert et bien avec ce reportage tu envoies du très très lourd. C'est magnifique et super bien détaillé et raconté. J'ai vécu tes écrits et ça c'est grand. Je me suis aussi dit lorsque tu parles des gangas, avant de te lire complètement, est-ce qu'il aura la présence d'esprit de faire un affut au point d'eau le soir ou tôt le matin... Et bien oui!! et :bravo: cela te rapporte d’excellentes images et des observations qui vont te rester à tout jamais.

Pour en revenir la PG méridionale, je voyais la bandeau plus grand sur le front. Serait-ce une SSP africaine endémique sur ces iles?. Ce n'est pas une affirmation mais plus une interrogation de ma part.

Merci pour ce partage photographique et pour tes expériences de terrain que j'ai bien apprécié.

Bien amicalement.

Gygy

_________________
La nature nous donne tout, il suffit de la regarder et de la respecter (Gypaète)

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 17 Février 2016, 23:05 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 29 Juin 2010, 21:35
Messages: 16798
Matériel: Un bon réveil
Localisation: 05
Merci à vous tous.
Je vais approfondir pour te répondre au mieux :vieux:

_________________
Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (Hector Berlioz)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 18 Février 2016, 00:32 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 16 Novembre 2009, 14:14
Messages: 3089
Localisation: Région de Bordeaux
Bonsoir Robert,

Sans négliger la courvite isabelle (ce nom sonne comme un roman de Bussi), c'est vraiment sur les gangas que je me suis arrêté.
D'après ce que je peux en savoir (c'est à dire ce qu'on m'a dit), il semble qu'ils soient, en effet, extrêmement méfiants.
Une fois de plus, peut-être mieux encore, tu nous montres ton "sens de l'oiseau".
Le temps manque toujours en pareilles circonstances...
J'image bien que tu aurais aimé, pour une fois, revenir avec des plans moins larges.
Mais pour moi, ce sont de bonnes images.
De belles images.
Les plus belles ! Les images de la passion.

Amitiés,

Patrick

_________________
Qui se rend au pays de l'oiseau y découvre la sagesse, le courage, la beauté et le rêve.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 18 Février 2016, 01:05 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 11 Janvier 2011, 19:48
Messages: 4380
Localisation: La Hague, 50
Comme discuté, j'avais commencé à regarder de plus près Fuerteventura pour un voyage éventuel, et je parcours avec délectation ce reportage, avec à la fois les images splendides, oiseaux et paysages, les belles rencontres (pipits, pie-grièches, roselins, gangas, perdrix, oedicnèmes, courvites, tariers... :love: ) et les explications très pédagogiques, bravo et merci Robert :n1:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 18 Février 2016, 09:10 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Janvier 2016, 12:45
Messages: 21
Matériel: CANON 7D - 300 f/4 - 100 f/2,8 - ...
Localisation: Hossegor
Salut Robert,
encore une fois, ton partage-reportage est top avec les explications qui vont bien. Bon pour les photos, que dire... Toujours au top!!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 18 Février 2016, 09:23 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 23432
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Belles images de paysage et un courvite en action qui me fascine depuis longtemps ,décidément comme le disais François on ne fait pas que d'y bronzer sur cette île
Toujours un grand bravo pour l'ensemble de cette oeuvre
Amitiés Dom

_________________
La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 18 Février 2016, 10:06 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 24 Janvier 2016, 13:38
Messages: 3945
Localisation: Pernes les Fontaines
Matériel: Canon EOS 5 D MARK III, SIGMA 120-300 2.8, multiplicateur 1.4
Localisation: 84210
Bonjour Robert,

Nouvelle visite, je dirai nouveau voyage avec tes dernières mises à jour.
C'est un super reportage, on s'y croirait et comme l'on dit certains, l'émotion nous gagne au fur et à mesure de tes découvertes.

Bravo

Michel

_________________
Amicalement
Michel


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 18 Février 2016, 11:43 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Octobre 2013, 00:39
Messages: 2079
Localisation: Pibrac 31820
Matériel: Nikon D7100 - D90 - Nikon 300 2.8 VR2 - Nikon 18-200 - Nikon TC 1.4 et 2
Bonjour,

Merci Robert pour ces précisions, c'est vrai qu'il n'y a beaucoup d'endroit pour une bonne cache. Une tragopan posée sur une journée les aurait d'ailleurs peut être autant effrayé. Quoiqu'il en soit cela reste une belle traque avec de beaux résultats.

Bien amicalement

_________________
Christian Ibal
Galerie Flickr : http://www.flickr.com/photos/kick_15/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 18 Février 2016, 15:26 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 11 Septembre 2010, 10:23
Messages: 11003
Localisation: Valais, Suisse
C'est la mondialisation...humaine qui ramène partout des espèces qui n'ont rien à y faire :? super le courvite, un très bel oiseau :good:

Alain


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 19 Février 2016, 14:14 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 29 Juin 2010, 21:35
Messages: 16798
Matériel: Un bon réveil
Localisation: 05
Gypaète a écrit:
Pour en revenir la PG méridionale, je voyais la bandeau plus grand sur le front. Serait-ce une SSP africaine endémique sur ces iles?. Ce n'est pas une affirmation mais plus une interrogation de ma part.
Gygy


Tu as bien fait de relever ce point délicat qui touche les PG grises/méridionales/à poitrine rose..... des steppes etc....

Il est vrai que sur notre guide (D&N) la sous espèce présente aux îles Canaries est la koenigii classée dans les pie-grièches grises (Lanius excubitor koenigii). Mais il ressort d'après moult études, notamment en génétique, que cette sous espèce est à classer plutôt dans l'espèce PG méridionale (qui est depuis peu une espèce à part entière de la pie-grièche grise). Nous sommes donc en présence de la Lanius meridionalis koenigi qui n'existe pas sur mes guides ornitho soit dit en passant.

Pour être sûr j'ai posé la question à des gens plus au fait de ces changements et je vous livre la réponse :

Bonjour Robert,
j'ai reçu la réponse de Norbert Lefranc :
"La situation reste confuse après diverses approches moléculaires concernant le complexe excubitor / meridionalis, la plus élaborée étant celle de Olsson et col. (2010) ci-jointe en pdf . Tout ou presque, concernant le problème, est déjà dans le titre.
Donc, il serait possible de distinguer plusieurs espèces (voir la conclusion de l'article), mais aussi de laisser le statut quo.
Lars Svensson n'est pas un spécialiste de l'approche génétique, mais il a participé à l'article d'Olsson. Dans la 2e édition du Bird Guide, notre Guide ornitho, il considère que Lanius meridionalis, the "Iberian Shrike" est une espèce monotypique confinée au sud de la France et à la péninsule Ibérique. Tous les autres taxons sont regroupées dans excubitor, la Pie-grièche grise.
Dans le livre sur les Birds of the WP (à base de photos) de Svensson et Shirihai et qui va commencer à sortir cette année (au moins 2 volumes), il y aura sans doute la même démarche + (probablement, mais à vérifier) une 3e espèce Lanius borealis (la "Northern Shrike" d'Amérique du Nord) qui aurait parmi ses sous espèces, sibiricus, mollis et bianchii.
Dans la récente checklist des oiseaux du monde de Howard et Moore, on trouve la même chose : 3 espèces y compris "notre" Pie-grièche méridionale monotypique !
A noter que E. Panov dans son dernier livre The True Shrikes of the world (2011) n'est pas du tout d'accord !! Il garde la même démarche que par exemple Lefranc & Worfolk (1997), Harris & Franklin (2000), Del Hoyo dans Birds of the world (2007), etc. Dans le livre de Panov, il y a même une longue annexe d'une spécialiste russe de la génétique qui critique et insiste sur les limites des articles comme celui d'Olsson et col.
Ayant commencé à travailler sur la révision de Shrikes (1997), je suis évidemment très intéressé par tout cela, mais je ne me ...précipite pas pour prendre une décision. J'ai des contacts réguliers avec Svensson, mais le moment venu, j'ai prévu de discuter aussi avec des spécialistes, entre autres Jérome Fuchs du MNHN. C'est à lui que l'on doit le split de la Pie-grièche fiscale (si cela t'intéresse, je peux également t'envoyer le travail en pdf)."

En conclusion, on en reste au statu quo, à savoir la liste de l'IOC qui fait de koenigi une sous-espèce de meridionalis.

_________________
Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (Hector Berlioz)


Modifié en dernier par petit-robert le 11 Septembre 2019, 21:10, modifié 3 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Fuerteventura - 17-2-2016
MessagePosté: 19 Février 2016, 15:03 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 29 Juin 2010, 21:35
Messages: 16798
Matériel: Un bon réveil
Localisation: 05
Bon il est temps de clôturer ce fil. Parce que j'y suis resté qu'une semaine en fin de compte, ce n'est donc pas la peine d'en faire tout un plat ! :mrgreen:

71 - Pointe de Jandia, magnifique endroit.
(Au bord de l'eau il y avait des aigrettes garzettes, des courlis, des gravelots à collier interrompu et quelques bécasseaux sanderling).
Image

72 - Fauvette à lunettes, omniprésente sur l'île dès qu'il y a un buisson. Elles en étaient aux nourrissages à cette époque. Probablement une première nichée.....
Image

73 - Beaucoup de faucons crécerelles également. Ils se nourrissent principalement de lézards qui sont très nombreux dans ces terrains arides.
Image

74 - En cherchant les Tariers des Canaries dans un canyon, je suis tombé sur un couple nicheur de buses variables. Elles avaient un superbe nid sur une vire dans une petite falaise de roches basaltiques. Elles n'étaient pas contentes ! Et je n'ai d'ailleurs pas trainé sur les lieux.
Image

75 - Plein de petits ports et de coins sympas sur la côte ouest, loin des complexes touristiques sans intérêts qui constellent la côte Est. D'excellentes adresses pour manger une dorade grillée avec une bière bien fraîche sous une tonnelle en compagnie de votre chère et tendre. 8-)
Image

76 - Sous l'oeil toujours présent d'un oiseau esthétique ..... Qui a dit qu'il n'y avait que de la bronzette à faire par ici ? Image
Image

77 - Je vais dépasser le tarif syndical mais je souhaitais terminer aujourd'hui ce fil avec l'oiseau qui fait que Fuerteventura est LA destination ornithologique des îles Canaries.
L'outarde Houbara. Chlamydotis undulata fuerteventurae.
Image

78 - C'est également une sous espèce de l'Outarde Houbara qui vit en Afrique. Elle est plus petite et son manteau est plus vermiculé que l'espèce nominale qu'on peut espérer voir au Maroc par exemple. C'est aussi cet outarde qui a subit le plus de chasse dans la péninsule arabique avec leur fameuse chasse au faucon.
Ils en ont tellement tués qu'il y en a plus. A présent ils vont par exemple au Pakistan pour assouvir leur soif de carnages. En 3 semaines de chasse cet abruti d'Emir a tué pas moins de 1977 outardes à lui tout seul..... C'est à en pleurer et le plus grave, çà en devient même désespérant. Image
Spoiler : :
Image

Image

79 - On la trouve aux mêmes endroits que les courvites, les gangas, les roselins et les alouettes...... des paysages plats, arides où les cailloux et les buissons épineux règnent en maître.
Image

80 - Il me faudra 2 fins de journée pour réaliser ces clichés, le premier soir la lumière était absente.....
Image

81 - Mais les tons gris sur gris sur ocre ne vont pas si mal.....
Image

82 - Mais le lendemain avec le soleil couchant c'était autre chose.
Image

83 - Plein de bons moments malgré la faible durée du séjour.
Image

84 - C'était d'ailleurs la première fois de ma vie que je partais si loin pour aussi peu de temps.
Image

Le Bilan : 11 nouvelles espèces dont des oiseaux qu'on ne voit nulle part ailleurs. Pendant la semaine j'ai vu 40 espèces d'oiseaux et j'en ai photographié à peu près la moitié. Mais vu la durée de mon séjour j'ai dû faire des impasses avec certaines espèces déjà rencontrées. Par exemple les huppes sont nombreuses et en étaient aux nourrissages, j'avais repéré un nid dans un muret, photos superbes garanties.... mais voilà, le manque de temps..... Quelques limicoles sur les rochers tout autour de l'île (courlis, bécasseaux, gravelots, échasses, chevaliers etc...) avec des aigrettes, des cormorans, hérons cendré, garde-boeufs, sternes et des goélands. Les goélands d'Audouin sont présents mais je ne les ai pas cherché tout comme les sternes rares qui peuvent être présentes. Les bruants proyer, les linottes mélodieuses, pouillots veloce sont nombreux également. Nous avons même suivi pendant un moment un percnoptère d'Egypte loin dans le ciel. Bref il y a de quoi faire comme vous pouvez le voir.

Les loupés : il y en a, forcément. Le faucon de Barbarie, le faucon d'Eléonor et le martinet unicolore. La plus grosse colonie de faucons d'Eléonor se situe au large de la pointe nord de Lanzarote, je n'avais donc que peu de chance de voir cet oiseau qui de plus, niche lors de la grande migration post-nuptiale (septembre) pour nourrir ses jeunes avec l'afflux d'oiseaux de passage. Je pouvais espérer le faucon de Barbarie mais les compte-rendus le donnent à chaque fois à dose homéopathique et les martinets, je n'en ai vu aucun, sûrement trop tôt en saison.

En conclusion, une destination à conseiller vu le coût assez faible pour un tel voyage (350 euros la semaine - appart + avion) et la diversité de l'avifaune sur peu de km2. Un bon guide dans les mains et vous devriez voir à peu près tous les oiseaux phare du coin comme je l'ai fait.

Merci de m'avoir suivi une fois de plus hors de l'hexagone Image

_________________
Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (Hector Berlioz)


Modifié en dernier par petit-robert le 19 Février 2016, 19:22, modifié 4 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 113 messages ]  Modérateurs: Luna, NOUMEA Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Theme created StylerBB.net & kodeki
Traduit par phpBB-fr.com