Dernière visite: Nous sommes le 22 Septembre 2019, 21:11


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Ce salon est réservé à ceux désireux de partager la découverte d'un lieu ou d'une espèce spécifique, une biologie...
Il doit comprendre du texte documenté, comprenant des explications sur l'espèce, le biotope, l'environnement et autres...
Merci de bien sélectionner vos photos, les photos floues, sans piqué ou netteté n'étant pas plus admises ici que sur toute autre partie du forum.
Tout post ne répondant pas au cahier des charges sera déplacé.

Limitation à 12 photos, par cycle de 3 jours entre chaque série.



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié MAJ et fin 25/04
MessagePosté: 21 Avril 2018, 19:44 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22025
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Le combattant varié m'a toujours fait penser à Arturo Brachetti qui est considéré comme le plus grand maître de la métamorphose au monde .
En effet, j'ai eu la chance de croiser la route de cet oiseau, sous différentes latitudes et différentes époques de sa migration, et il est facile à un observateur non averti de croire qu'il à à faire à des espèces différentes quand c'est un seul et même oiseau.
C'est pourquoi, je vous propose très modestement d'essayer de mieux connaitre et différencier celui que certains appellent le petit marquis.(dénomination qui fait référence à l'étonnant plumage nuptial du mâle).
Ce limicole hiverne surtout en Afrique subsaharienne, et aussi autour de la mer rouge et de la mer d' Oman, jusqu'à l'est de l'Inde.
Il a été signalé nicheur en France que très épisodiquement jusqu'en 2003 2005 . Après 2007 plus aucune preuve.

Sa migration prénuptiale s'amorce avec le passage des mâles de mi février à début mars. Puis le passage augmente avec l'arrivée des femelles jusqu'à fin mars. Cela se calme en ce moment et un second pic peut être observé fin avril.
Pour le différencier avec les autres espèces, aucune confusion possible pour le mâle en plumage nuptial.
Seules deux espèces ressemblent à la femelle ou au mâle en plumage d'éclipse.
Le bécasseau maubéche qui a comme le combattant un dos écailleux. Mais d'aspect plus trapu avec un cou plus court et une attitude généralement moins dressée (comme les bécasseaux en général).
Quand au chevalier gambette, aux pattes et au bec rouge, il possède un bec plus long et le dessus du corps est brunâtre strié de noir sans l'aspect écailleux du Combattant. Par ailleurs en vol, l'arrière de l'aile est largement bordé de blanc et la queue est blanchâtre rayée de brun.
L'espèce est généralement silencieuse, fait rarissime chez les oiseaux. Les femelles accompagnées d'immatures poussent parfois un "Ouk" grave en vol.
Ce qui est le plus interessant bien sur avec cette espèce, c'est la capacité du mâle à changer de « costume » selon les périodes de l'année.
Sur la zone d'hivernage, j'ai pu le rencontrer en janvier en Ethiopie, le mâle non nuptial ressemble à la femelle nuptiale, mais il a les parties supérieures d'un gris plus pâle. Le bec est sombre. Quelques oiseaux peuvent avoir la tête et le cou blancs.
Le mâle en hivernage a le bec sombre les pattes sombres ou orangées la poitrine blanche légèrement chamoisée.
Photo prise en Ethiopie .Lac Ziway Janvier

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 1
DSC_5639IN.jpg
DSC_5639IN.jpg [ 233.97 Kio | Vu 1130 fois ]


En vol on distingue nettement les pattes qui dépassent de la queue.
Camargues .Mas d'Agon Mars

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 2
DSC_2310IN.jpg
DSC_2310IN.jpg [ 247.04 Kio | Vu 1130 fois ]

une fine barre alaire blanche mais surtout de grandes taches ovales blanches de chaque côté de la racine de la queue
Camargues .Mas d'Agon Mars
Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 3
DSC_2344IN.jpg
DSC_2344IN.jpg [ 116.86 Kio | Vu 1130 fois ]

Lors de la migration ,les mâles arrivent souvent en premier
Camargues Mas d'Agon Mars

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 4
DSC_2320IN.jpg
DSC_2320IN.jpg [ 243.35 Kio | Vu 1130 fois ]

et leur plumage durant cette remontée vers le nord peut déjà se teinter en prénuptial évident
Camargues Mas d'Agon Mars

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 5
DSC_2341IN.jpg
DSC_2341IN.jpg [ 244.75 Kio | Vu 1130 fois ]


Les juvéniles ont le dessous nettement plus chamois et le dessus portant un net motif écailleux avec au centre des plumes sombres
il s'agit de la 2ème vague d'avril .Photo prise en Camargues .Baisse de 500 francs Avril 2017

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 6
DSC_0332IN.jpg
DSC_0332IN.jpg [ 229.14 Kio | Vu 1130 fois ]

Camargues .Baisse de 500 francs Avril 2017
Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 7
DSC_0381IN.jpg
DSC_0381IN.jpg [ 223.55 Kio | Vu 1130 fois ]

Camargues .Baisse de 500 francs Avril 2017
Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 8
DSC_0306IN3.jpg
DSC_0306IN3.jpg [ 198.97 Kio | Vu 1130 fois ]

Les mâles en nuptial en vol sont très faciles à reconnaître grâce aux différentes couleurs apparentes sur la poitrine.
Photo prise en Norvège (Varanger ) juin 2015

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 9
DSC_9320IN.jpg
DSC_9320IN.jpg [ 154.65 Kio | Vu 1130 fois ]

[center]Mais, évidemment ce qui nous intéresse le plus et qui nous motive, c'est de pouvoir observer son plumage extravagant avec ces ornements qui différent d'un individu à l'autre au niveau de la couleur et des dessins.
Juste un petit aperçu (pour vous faire patienter ) pour clore cette 1ère partie.
La suite la semaine prochaine......!

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 10
DSC_8066IN.jpg
DSC_8066IN.jpg [ 235.21 Kio | Vu 1130 fois ]



Au revoir
Dominique

_________________
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le maitre l'appelle le papillon (Richard Bach)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 21 Avril 2018, 19:51 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Juin 2014, 21:22
Messages: 370
Matériel: Nikon D5 D500 D800 2.8_14-24 2.8_24-70 2.8_70-200 2.8_300 2.8_400 4_500 4_600 2.8_105 TC14 TC17 TC20
Localisation: Lorraine
Je me régale en apprenant et regardant !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 21 Avril 2018, 20:43 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Août 2017, 17:51
Messages: 2748
Localisation: Crozon (29) et Montézic (12)
Matériel: Nikon D750/D7100/D500 + Nikon 300mm f/4 PF ED VR /Nikon 200-500 mm + Sigma 24-105 mm + Sigma 150 mm
Localisation: 29160 et 12460
A la vue de cette dernière image, je comprend le titre.
J'aime particulièrement les 1 , 5 et 7.

François

ps : C'est quoi cette "baisse de 500 francs" ???


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 21 Avril 2018, 21:11 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22025
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
fsannier a écrit:

ps : C'est quoi cette "baisse de 500 francs" ???


Baisse et Theys sont de grandes zones d'eau salée a l'interieur des terres en Camargues.
Dominique

_________________
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le maitre l'appelle le papillon (Richard Bach)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 21 Avril 2018, 21:17 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 13 Novembre 2010, 18:43
Messages: 23905
Localisation: orne 61
Matériel: Canon et Sigma EX
Localisation: Orne
Salut Dominique, tu es dans l'axe de migration et ton idée de nous faire profiter de ton stock de photos est bien sympa. En plus tu voyages régulièrement et tu as croisé ça et là cet oiseau un peu mégalo qui se prend pour un Don Juan...Tu rassembles la une belle collection d'images. :good:

_________________
Jacques

site :http://jacquesriviere61.free.fr
www.oiseaux.net/photos/jacques.riviere/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 21 Avril 2018, 21:34 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 29 Juin 2010, 21:35
Messages: 16134
Matériel: Un bon réveil
Localisation: 05
Quelle bonne idée de présenter cet oiseau extraordinaire pour les photographes que nous sommes. Une belle entrée en matière avec de belles images très représentatives. C'est un oiseau qui peut motiver à lui seul un voyage dans le Nord de l'Europe ;)

_________________
Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (Hector Berlioz)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 21 Avril 2018, 22:54 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 14 Janvier 2017, 11:59
Messages: 8275
Localisation: PLOUGASNOU (29) BERGERAC (24)
Matériel: CANON EOS 5D MARK IV+Objectifs canon dont 300 f2.8+DOUBLEUR+150-600 SIGMA C
Localisation: 29 et 24
Les métamorphoses du combattant varié en une succession d'images explicites! Bonne idée de reportage! :good: :good:

_________________
Amicalement
Joëlle


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 21 Avril 2018, 23:18 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Juin 2009, 14:41
Messages: 2298
Localisation: loire atlantique
Matériel: canon 7D zoom 150 500 SIGMA canon 50D SIGMA 105 macro longue vue AT 80
J aime beaucoup celui de la numéro 5 avec sa belle colerette blanche la numéro 1 à aussi une superbe lumière :bravo:
Amitiés Françoise

_________________
mon site:
www.bretagnefrancoiseoiseauxsam.weebly.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 22 Avril 2018, 09:20 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 24 Janvier 2016, 13:38
Messages: 3582
Localisation: Pernes les Fontaines
Matériel: Canon EOS 5 D MARK III, SIGMA 120-300 2.8, multiplicateur 1.4
Localisation: 84210
De très bons stocks sur ton DD, et tu nous fait voyager comme tes Combattants, de l'Ethiopie au Varanger.
Un :love: pour celles du Mas d'Agon

_________________
Amicalement
Michel


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 22 Avril 2018, 14:19 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 11 Septembre 2010, 10:23
Messages: 10289
Localisation: Valais, Suisse
C'est vrai que c'est presque incroyable de penser qu'il s'agit du même oiseau...en tous cas pour moi qui ne connais rien aux limicoles...un fil très intéressant :good:

Alain


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 22 Avril 2018, 18:28 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Février 2017, 12:09
Messages: 1136
Matériel: Nikon D500, Nikkor 50 mm f/1.4, Nikkor 300 mm f/2.8, Sigma 150-600 mm Sport
Localisation: Bretagne
Excellente initiative que de présenter cet oiseau au plumage si changeant sous différentes latitudes et à différentes périodes !
Les conseils d'identification sont très précieux et les images sont un bon complément.
Tu fais monter la tension à la fin, on attend l'explosion d'extravagance du plumage nuptial avec impatience !

_________________
"L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte."
— Confucius


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 22 Avril 2018, 19:05 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 15 Octobre 2016, 19:41
Messages: 1867
Matériel: Canon 6D MARK II . objectifs canon 28/300 f3.5 ... Canon 100 mm macro f 2.8 et Sigma 150/600 sport
Localisation: 17
Bonsoir Dom , je partage l'avis de tout le monde et je te félicite pour ce début de reportage très très instructif avec a l'appui de superbes photos ou l'on a du mal a croire que c'est le même oiseau , merci Msieur pour ce partage :bravo: :bravo:

_________________


Amicalement
Michel


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 22 Avril 2018, 20:25 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 05 Septembre 2017, 21:42
Messages: 301
Matériel: Canon 7D (I)+ 100-400 (I)
Localisation: Stockholm
Merci Dominique pour ce reportage très instructif et pour ces belles photos aussi variées que les combattants (et qui fait voyager !). :bravo:

_________________
Bien cordialement,
Sylvain


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 23 Avril 2018, 16:58 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22025
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Merci à Sylvain ,Michel,Jaseur ,Alain ,Michel ,Françoise,Joëlle,Robert ,Jacques, François et roboisdesbains pour vos commentaires
Dominique

_________________
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le maitre l'appelle le papillon (Richard Bach)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LE TRANSFORMISTE . ou combattant varié
MessagePosté: 25 Avril 2018, 00:21 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22025
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Nous savons donc, après cette première partie que le Combattant varié est un limicole présentant un net dismorphisme sexuel, en particulier durant la période de reproduction .
Et c'est ce phénomène qui a en grande partie motivé notre voyage au Varanger (Norvège)

Les mâles arborent à cette période une parure nuptiale érectile composée d'une collerette (= un collier de plumes autour dela tête et du cou) et de deux oreillons aux teintes (plumes noires, brun-roux, orange,blanches...) et aux motifs (plumes unies, tachetées, barrées) très variables.ils présentent aussi autour des yeux et à la base du bec une zone de peau nue colorée (jaune,orange, rouge).
Durant la parade, ils se rassemblent dans des "arènes" et déploient leurs plumes en adoptant diverses postures (corps dressé, incliné, couché, les ailes étalées ou non...) pour séduire les femelles.
Des chercheurs néerlandais ont tenté d'évaluer la diversité de ces décorations : ils ont capturé 1814 mâles au printemps dans la province de la Frise (Pays-Bas) et ils ont noté leurs ornements.Ils ont recensé 801 variantes de plumages. La collerette était d’une seule couleur chez 12 % des mâles, de deux couleurs chez 73 % d'entre eux et de trois pour 15 %.
Les plumes variaient peu entre elles pour un mâle donné mais fortement d’un individu à l’autre.Chaque mâle conserve à peu près les mêmes ornementations d’une saison à l’autre.
Si la couleur de la zone de peau nue semble aléatoire et indépendante de la couleur de la collerette et des oreillons, ce n'est pas le cas des plumes : certaines combinaisons, comme une collerette et des oreillons blancs, sont plus fréquentes que d'autres. Des associations comme une collerette blanche et des oreillons noirs, une collerette noire et des oreillons blancs, une collerette aux motifs réguliers avec des oreillons aux motifs irréguliers,
sont plus rares. 
Généralement, les couleurs et les dessins de la collerette et des oreillons sont coordonnés.
Les biologistes ont aussi noté l'existence d'une relation entre certaines couleurs et la période de la mue : par exemple, seuls les mâles aux plumes entièrement blanches ou dont le dessin est uni avaient déjà entièrement mué en avril. Il est possible que la mue des plumes de certaines couleurs, comme le noir, soit plus lente.
La diversité de ces plumages est liée au fait que certaines plumes sont dépourvues de pigments (couleur blanche) tandis que d'autres contiennent de l'eumélanine ou de la phéomélanine(couleur noire unie, barres ou taches sombres). 
Chaque mâle ne synthétise probablement qu'un type de phéomélanine. La couleur de la zone de peau nue dépend quant à elle de la richesse de l'alimentation encaroténoïdes.
Cette variété de coloration s'explique par une expression génétique complexe (dépendant de plusieurs facteurs) des gènes codant pour la synthèse des pigments.
Les critères de choix des femelles sont inconnus, mais il est possible qu'elles se tournent en priorité vers des individus dont le plumage est le plus "stimulant", c'est-à-dire le plus original.

Place aux images pour illustrer tout cela
Tout d'abord une photo prise de la zone ou nous les avons photographié ,qui va vous permettre de vous faire une idée de leur spot .Le "lek" se trouvait au niveau du 2ème méandre légèrement à gauche de la photo

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 13
DSC_3325IN.jpg
DSC_3325IN.jpg [ 246.52 Kio | Vu 1023 fois ]


Au printemps, au début de la saison de reproduction, de nombreux mâles se rassemblent dans des arènes et paradent pour attirer les femelles. Les collerettes, les oreillons et les caroncules sont utilisées pour parader, tandis que les pattes robustes et les ailes servent à la fois d’armes et d’armures. 
Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 14
DSC_8093IN.jpg
DSC_8093IN.jpg [ 233.11 Kio | Vu 1023 fois ]


Pendant les parades, les mâles adoptent une série de postures stéréotypées. Les plumes des oreillons et de la collerette sont relevées, tandis que les ailes frémissent.
Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 15
DSC_8262IN.jpg
DSC_8262IN.jpg [ 236.99 Kio | Vu 1023 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 16
DSC_8286IN.jpg
DSC_8286IN.jpg [ 232.72 Kio | Vu 1023 fois ]




Les mâles arborent à cette période une parure nuptiale érectile composée d'une collerette (= un collier de plumes autour de la tête et du cou) et de deux oreillons aux teintes (plumes noires, brun-roux, orange,blanches...) et aux motifs (plumes unies, tachetées, barrées) très variables.ils présentent aussi autour des yeux et à la base du bec une zone de peau nue colorée (jaune,orange, rouge).
Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 17
DSC_8265IN.jpg
DSC_8265IN.jpg [ 239.49 Kio | Vu 1023 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 18
DSC_8270IN.jpg
DSC_8270IN.jpg [ 237.37 Kio | Vu 1023 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 19
DSC_8301IN.jpg
DSC_8301IN.jpg [ 244.01 Kio | Vu 1023 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 20
DSC_8296IN.jpg
DSC_8296IN.jpg [ 243.16 Kio | Vu 1023 fois ]


Les Combattants variés mâles ont une hiérarchie qui comprend les mâles « résidents » ou « mâles indépendants » qui défendent une zone dans l’arène. Ils ont généralement un plumage ornemental plutôt foncé allant du noir au brun en passant par chamois et châtain.

Les mâles « satellites » ont un plumage ornemental plus pâle, souvent blanc. Ils ne défendent aucune zone, mais ils sont acceptés dans l’arène où ils peuvent souvent s’accoupler en devançant un « résident ».
Le mâle déploie largement les ailes et saute en l’air en exposant le dessous des ailes immaculé. Pendant cette parade, il lui arrive de sauter et de s’élever à quelques mètres de hauteur au-dessus du sol.
D’autres postures montrent le mâle faisant des courbettes, ou s’accroupissant avec les plumes gonflées, ou au contraire se tenant debout en déployant toute sa hauteur.
Il existe une troisième forme de mâle, une variante très rare, un oiseau qui a le même plumage que la femelle. Ces mâles portent le nom de« faeders » en anglais. Ils sont légèrement plus grands que les femelles. Ce sont de véritables mâles mais ils dissimulent leur vraie nature et gardent l’apparence discrète des femelles.  
Ils suivent une stratégie différente pour s’accoupler, mais ils ne se battent pas et ne paradent pas. Cependant, ils se déplacent librement au milieu des autres mâles territoriaux. Ils « dérobent » habituellement les accouplements aux autres mâles, mais il est également possible que les femelles les choisissent en toute connaissance de cause. 
Cette forme de mâle a été décrite en 2006 aux Pays-Bas.   
Les combats entre mâles sont généralement rares, mais quelquefois, des mâles rivaux sautent l’un vers l’autre avec les griffes dirigées vers l’opposant. Ils visent surtout la peau nue de la face, ce qui provoque parfois des saignements.
Une femelle qui visite l’arène s’accouple avec le mâle qu’elle a choisi. Après l’accouplement, elle assumera toutes les tâches liées à la nidification sans l'aide du mâle

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 21
DSC_8316IN.jpg
DSC_8316IN.jpg [ 228.05 Kio | Vu 1023 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 24
DSC_8305IN.jpg
DSC_8305IN.jpg [ 245.1 Kio | Vu 1023 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 22
DSC_8285IN.jpg
DSC_8285IN.jpg [ 245.06 Kio | Vu 1023 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Commentaire: 23
DSC_8289IN.jpg
DSC_8289IN.jpg [ 237.6 Kio | Vu 1023 fois ]

 



Voilà ,j'ai terminé ,j'espère que ce long travail de recherche pour accompagner mes illustrations vous aura apporté quelque intérêt . Et que vous aurez pu voir la différence entre le 1er cliché et les derniers qui justifie ainsi la titre d'Arturo brachetti ailé .Je lui trouve aussi une certaine ressemblance avec les muscadins de la révolution ::hi::

Dominique

_________________
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le maitre l'appelle le papillon (Richard Bach)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Modérateurs: Luna, NOUMEA Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : moussetania et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Theme created StylerBB.net & kodeki
Traduit par phpBB-fr.com