Dernière visite: Nous sommes le 22 Novembre 2019, 10:27


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Ce salon est réservé à ceux désireux de partager la découverte d'un lieu ou d'une espèce spécifique, une biologie...
Il doit comprendre du texte documenté, comprenant des explications sur l'espèce, le biotope, l'environnement et autres...
Merci de bien sélectionner vos photos, les photos floues, sans piqué ou netteté n'étant pas plus admises ici que sur toute autre partie du forum.
Tout post ne répondant pas au cahier des charges sera déplacé.

Limitation à 12 photos, par cycle de 3 jours entre chaque série.



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Photographier les fleurs... + MAJ du 23 mai 2019
MessagePosté: 22 Mai 2019, 20:07 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Novembre 2015, 22:28
Messages: 4923
Matériel: Nikon D850 - 105 Sigma 2.8 - Sigma 120-300 2.8 S - 24/70 2.8 - 180 Sigma 2.8 - 14-24 Nikkor
Localisation: Alpes Maritimes
Armé de son téléobjectif sur l’épaule, camouflé dans une tenue Kaki, le photographe animalier incarne auprès du grand public l’aventurier et défenseur de la nature.

A travers ses voyages et ses récits il est ce que l’on peut appeler un questeur, un chasseur d’images respecté et même envié, tant ses photos sont le résultat de nombreuses heures d’attente et de souffrances endurées sous les pires climats.

Il représente, avouons le, l’idéal photographique, auquel beaucoup d’amateurs s’identifient et matérialise même le rêve de « toucher » un jour le matériel employé par ces adeptes aux longues focales hors de prix.

Il demeure aussi que sa pratique est fantasmé tant elle découle de l’imagination de la plus part de néophytes.
Les belles histoires ventant les plus belles heures de la chasse photographique restent dans l’inconscient collectif une référence écologique identifiant les plus grands noms, les plus belles images.

Si porter en bandoulière un appareil photo est assimilable à la même pratique, il est incontestable que suivant ce que vous chercher à photographier vous ne représenterez pas le même idéal, pas le même engouement.

Lors de discussion entre amis ou connaissances, lorsque je dis que je fais « de la photos » de nature, tout le monde s’attend à ce que je parle de mes voyages en Afrique ou aux quatre coins du monde. Je perçois presque immédiatement une désillusion lorsque j’aborde le thème de mes recherche et compositions.

La photo de fleurs ou d’insectes est indifféremment sujet à moqueries, à comparaissons douteuses, voir même à stigmatisation.

Soyons objectif, photographier une fleur n’est pas glamour et encore moins enviable aux yeux du plus grand nombre. Au point que j’entend même quelques fois que pour photographier une fleur au moins il n'est pas besoin d'acheter et d'emporter beaucoup de matériel. Un simple téléphone portable doit suffire.

Je vois ou j'entends plusieurs visiteurs de ce fil prendre position en se faisant la remarque que la photo de fleur, finalement, n'engendre pas ou peu de commentaires car elle ne représente pas un "effort" conséquent et respectable.
Je dirais simplement que pour valoriser une fleur, le travail en amont est très prenant voir astreignant au point de désabuser plusieurs essayeurs quand ils ont à affronter les heures qui révèlent les plus belles nuances, les plus beaux contrastes.

A constater le nombre de photographes inscrits et le nombre de visiteurs dans la section dédiée, nul doute que je prêche dans le désert...
Oui je sais d'autres s'y sont cassés les dents au point que la Société Terre d'Images a préféré abandonner la si belle édition "macrophotographie" par manque de lecteurs.
Les insectes et fleurs ne font pas "vendre".

Je vais donc essayer dans ce fil de convaincre le plus grand nombre que la photographie des fleurs n'est pas un exercice à la portée de tous et que cette pratique mérite un respect et une approche collectivement partagée, y compris sur le forum Images & Nature.
Je tenterais de définir avec vous les meilleurs conditions, le meilleur matériel, et surtout, l'éthique et l'approche à entreprendre pour déterminer ce que l'on peut concevoir comme une tentative de compréhension d'une nature en mal d'amour pour le végétal.


Fichiers joints:
DSC_0401.jpg
DSC_0401.jpg [ 102.73 Kio | Vu 546 fois ]
DSC_2040.jpg
DSC_2040.jpg [ 79.38 Kio | Vu 546 fois ]

_________________
Ma galerie flickr - https://www.flickr.com/photos/156788220@N03/


Modifié en dernier par Jorel le 23 Mai 2019, 21:42, modifié 1 fois.
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 22 Mai 2019, 20:18 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 15 Mars 2019, 18:00
Messages: 200
Matériel: Le strict nécessaire.
Localisation: Ardeche
j'approuve tes idées à 200%, bien que je pense que les mentalités change et que les gens savent reconnaitre une belle photo de plus en plus qu'elle soit l'objet d'un hibou grand duc ou d'un simple coléoptère. Il est vrai qu'ils seront toujours plus subjuguer par l'animal, le grand, le beau, que par la petite bêbette ou la tige à pétales. Surement parce qu'ils s'imaginent qu'il est beaucoup plus dur de croiser ces grands animaux qu'une fleur ou un insecte, bien qu'en réalité eux ils ne croisent jamais grand chose.

En tout cas je me suis rendu compte moi même il y a peu que faire une belle photo de fleur relève plus du défi qu'il ne me le paraissait et c'est là que tu es intervenu pour m'orienter et améliorer mon prochain cadrage.

Robin

_________________
https://www.aspas-nature.org/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 22 Mai 2019, 21:17 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Octobre 2018, 06:37
Messages: 4142
Matériel: Boîtiers Nikon - Objectifs Nikkor
Localisation: Correze
Personnellement je photographie tout, sauf les êtres humains en dehors des membres de ma famille et même dans ce cas-là je ne suis pas très à l'aise pour le faire
Sur ce forum, je suis de très nombreux fils, mais je ne commente et ne poste pas sur tous, car je ne suis pas forcément en accord avec les critères d'évaluation des photos d'insectes et surtout de fleurs, mais j'apprécie d'y retrouver les clichés de tous les participants

_________________
Jean
https://www.flickr.com/photos/134292466@N08


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 22 Mai 2019, 21:45 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Août 2013, 14:53
Messages: 1625
Matériel: Canon
Haha faudrait être borné pour penser que la photo de fleur est facile, pareil pour les insectes. Donc tout mon respect va au gens qui pensent une photo et la finalisent, comme tu le montres ici. C'est la même chose pour les paysages. A titre perso ce sont des "défis" que je ne me suis pas encore lancés car je m'en sens incapable, on verra plus tard :mrgreen:
Alors oui, si tu pouvais continuer, égoistement, j'apprécierais, j'engrangerais de la connaissance pour quand je me mettrais à la photo réfléchie.

_________________
Amicalement
Florent


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 22 Mai 2019, 22:48 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 14 Janvier 2017, 11:59
Messages: 8987
Localisation: PLOUGASNOU (29) BERGERAC (24)
Matériel: CANON EOS 5D MARK IV+Objectifs canon dont 300 f2.8+DOUBLEUR+150-600 SIGMA C
Localisation: 29 et 24
Si l'image a une vertu pédagogique, alors, sois assuré que ton propos sera écouté, Philip, tant ce que tu nous proposes a valeur d'exemple! :n1:

Je suis de celle qui trouve, précisément, pour m'y être essayée, que prendre une belle -ou au moins bonne- image d'une fleur est l'une des choses les plus difficiles qui soit, à mon sens plus difficile que de prendre une -au moins bonne- image d'oiseaux, de mammifères ou de papillons. Peut-être, dans l'échelle de difficulté, dirai-je que c'est aussi difficile que de prendre une bonne image de paysage... ;)

_________________
Amicalement
Joëlle


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 22 Mai 2019, 23:14 

Enregistré le: 07 Avril 2013, 15:23
Messages: 1375
Matériel: nikon
Localisation: 77-36-23
Merci philip de défendre une si juste cause,et :bravo: , je ressent en toi une énorme envie de transmettre ton savoir, je rêve depuis longtemps de réussir d'aussi beaux tableaux comme ceux que tu nous à présenté, et grâce à toi j'espère y arriver du moins m'en approcher rapidement. Donc je vais suivre ton reportage assidument.
Ce qui me gène un peu, c'est que pour photographier une fleur sauvage il est difficile de ne pas piétiner les autres aux alentours, alors comment fais tu ? Pareil pour la petite faune !
Photographier le nature oui, mais avec modération ! et surtout précautions !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 22 Mai 2019, 23:23 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22772
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Je ne suis absolument pas d'accord avec celles ou ceux qui voudraient faire croire qu'il y a une hiérarchie dans la difficulté à photographier des oiseaux ou des mammifères par rapport à des fleurs ,des insectes ou des paysages .C'est une totale ineptie !
Il n'y a pas de hiérarchie de difficulté dans la passion ,et nous ne sommes pas là pour dire :moi ce que je fais est plus difficile que ce que tu fais .
C'est aussi stérile que de philosopher pendant des heures pour savoir si la boxe est plus dure que le vélo ou le marathon .
Personnellement je ne fais pas de la photo d'oiseaux ou de mammifères pour la difficulté ,mais parce que je me sens bien et heureux dans cette quête qui m'aide à m'épanouir et à trouver mon équilibre et ainsi me permet de progresser dans mon approche et peut être que si j'étais passionné par la macro ,j'y passerai plus de temps et l'appréhenderai mieux alors que cela me parait plus difficile que tout
J'admire ce que tu fais avec des fleurs et m'en sent incapable et en aucun cas ne pense que cela n'est pas glamour ou aventurier .
Mais surtout ne rentrons pas dans la polémique d'échelle de difficulté :roll:
Je ne cherche pas à savoir si Vincent Munier ou Laurent Baheux en animalier sont plus fort que Bertrand Kulik en macrophotographie ou Ted Gore en paysage ou Robert Doisneau en photographie humaniste .
De toute manières, j'admire ceux qui font du beau dans quelle spécialité que ce soit et de mon côté j'essaie modestement de m'éclater dans ce qui me plait et je ne vais pas m'amuser à shooter de papillons si c’est devenu à la mode sur le forum et que cela ne ma passionne pas.
Mais bravo à toi d'avoir soulevé le sujet ,c'est toujours interessant pour nous tous de donner notre point de vue et dis toi bien que je suis plein d'admiration pour ton travail :prosterne:
Dominique

_________________
Il faut imiter la source qui ne se tarit pas et non pas l’averse qui inonde la montagne.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 22 Mai 2019, 23:40 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 14 Janvier 2017, 11:59
Messages: 8987
Localisation: PLOUGASNOU (29) BERGERAC (24)
Matériel: CANON EOS 5D MARK IV+Objectifs canon dont 300 f2.8+DOUBLEUR+150-600 SIGMA C
Localisation: 29 et 24
NOUMEA a écrit:
Je ne suis absolument pas d'accord avec celles ou ceux qui voudraient faire croire qu'il y a une hiérarchie dans la difficulté à photographier des oiseaux ou des mammifères par rapport à des fleurs ,des insectes ou des paysages .C'est une totale ineptie !
Il n'y a pas de hiérarchie de difficulté dans la passion ,et nous ne sommes pas là pour dire :moi ce que je fais est plus difficile que ce que tu fais .
C'est aussi stérile que de philosopher pendant des heures pour savoir si la boxe est plus dure que le vélo ou le marathon .
Personnellement je ne fais pas de la photo d'oiseaux ou de mammifères pour la difficulté ,mais parce que je me sens bien et heureux dans cette quête qui m'aide à m'épanouir et à trouver mon équilibre et ainsi me permet de progresser dans mon approche et peut être que si j'étais passionné par la macro ,j'y passerai plus de temps et l'appréhenderai mieux alors que cela me parait plus difficile que tout
J'admire ce que tu fais avec des fleurs et m'en sent incapable et en aucun cas ne pense que cela n'est pas glamour ou aventurier .
Mais surtout ne rentrons pas dans la polémique d'échelle de difficulté
Je ne cherche pas à savoir si Vincent Munier ou Laurent Baheux en animalier sont plus fort que Bertrand Kulik en macrophotographie ou Ted Gore en paysage ou Robert Doisneau en photographie humaniste .
De toute manières, j'admire ceux qui font du beau dans quelle spécialité que ce soit et de mon côté j'essaie modestement de m'éclater dans ce qui me plait et je ne vais pas m'amuser à shooter de papillons si c’est devenu à la mode sur le forum et que cela ne ma passionne pas.
Mais bravo à toi d'avoir soulevé le sujet ,c'est toujours interessant pour nous tous de donner notre point de vue et dis toi bien que je suis plein d'admiration pour ton travail :prosterne:
Dominique


Tu as mal interprété mes propos! D'abord, je ne parle que de mon propre ressenti. Ensuite, je n'ai en aucune manière dit ou pensé qu'il y avait une hiérarchie chez les photographes et que certains faisaient des images plus difficiles que d'autres. Je ne me situe pas du tout sur ce terrain là. Je dis seulement, et je parle pour moi, qu'il m'est plus difficile de réaliser une belle image de fleur que de réaliser une belle image d'oiseaux. Les raisons en sont multiples, qui vont de l'expérience déjà plus ancienne de l'un et de l'apprentissage de l'autre, à la difficulté, technique et artistique, à trouver l'angle de prise de vue, la bonne profondeur de champ, la lumière etc... pour les fleurs. Et c'est tout!

_________________
Amicalement
Joëlle


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 23 Mai 2019, 04:02 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22772
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Ok :good:
Excuse moi pour avoir mal interprété tes propos
Dominique

_________________
Il faut imiter la source qui ne se tarit pas et non pas l’averse qui inonde la montagne.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 23 Mai 2019, 07:03 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Octobre 2018, 06:37
Messages: 4142
Matériel: Boîtiers Nikon - Objectifs Nikkor
Localisation: Correze
Passionnant échange entre passionnés
Mais comme nous tous ici, du moins dans ce que je lis, ce qui nous rapproche c'est cet amour de la nature et de ce qu'elle a de plus diversifié, que ce soit un acarien ou une baleine bleue
La crainte de voir toute cette beauté et cette diversité disparaître à jamais est également très présente, cela conduit certains d'entre nous à vouloir témoigner devant cette urgence à travers leurs clichés. Pour ma part, plus égoïstement, cela me donne envie de découvrir des mondes que je n'envisageais pas jusque là, comme celui des micro-insectes si bien mis en valeur par quelques-uns ou celui des orchidées dont je ne soupçonnais pas la diversité dans ma région il y a 5 ans encore
Je me documente de plus afin d'identifier ce que j'ai pris tant de plaisir à photographier, non pas pour être plus savant, mais simplement par curiosité, pour mettre un nom sur un papillon, une fleur, un oiseau
La photo de nature et ce besoin d'identifier ce que j'ai vu me rendent beaucoup plus attentif à cette fantastique diversité qui nous entoure et cela ressemble de plus en plus à un EVEIL tant visuel que sensoriel

_________________
Jean
https://www.flickr.com/photos/134292466@N08


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 23 Mai 2019, 12:05 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Août 2017, 17:51
Messages: 3031
Localisation: Crozon (29) et Montézic (12)
Matériel: Nikon D750/D7100/D500 + Nikon 300mm f/4 PF ED VR /Nikon 200-500 mm + Sigma 24-105 mm + Sigma 150 mm
Localisation: 29160 et 12460
Toute activité, pour peu qu'on s'y investisse intensément en y visant une constante amélioration, oppose des difficultés ignorées ou minorées par ceux qui ne partagent pas cette passion.
Je consulterai avec intérêt la suite de ce nouveau fil Jorélien pour m'améliorer sur ce type de prises de vue, puisque c'est peut-être ce à quoi je me convertirai quand les exigences physiques de la photographie de mammifères ne seront plus compatibles avec mon état. Vu mon âge ( 69 ans ), cela ne saurait beaucoup tarder.

Quant aux deux images proposées, la profusion des couleurs est impressionnantes mais je dois avouer que je les préférerais moins contrastées/accentuées.

François


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 23 Mai 2019, 18:26 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 29 Juin 2010, 21:35
Messages: 16424
Matériel: Un bon réveil
Localisation: 05
Ça ne m'était même pas venu l'idée de comparer quoi que se soit dans ce domaine. Après que tu ne soulèves pas les foules avec une fleur ou un papillon, c'est certain. Mais si çà peut te rassurer, c'est pareil avec une alouette ou un blaireau. Quant à l'Afrique c'est encore pire, ils ont même fait un podium avec leur fameux "Big five", à croire que tout le reste n'existe pas.... Mais personnellement je m'en fous pas mal, je continuerais à ramener plein de photos d'oiseaux connus et surtout des pas du tout connus. Comme le dit Dom, le principal c'est de se faire plaisir n'est ce pas ?

Par contre il y a certains côtés de la photo animalière qui sont beaucoup plus difficiles que la pratique de la photo macro, çà c'est certain (sauf pour le moiré velouté qui vit entre 2500 et 3000m d'altitude :mrgreen: ). Pas sûr que je gambade encore longtemps en haute montagne pour trouver les lagopèdes ou que je bivouaque dans la neige pour les tétras lyre. Alors que si tout de passe bien dans 10 ans je pourrais encore prendre en photo un papillon ou une fleur dans un pré à côté de la voiture ou derrière chez moi. Mais là je ne parle que de physique, de poids à transporter etc.... rien à voir avec les résultats photos de telles ou telles activités.

Quant à la fréquentation des fils je préfère peu de commentaires où les gens prennent la peine de répondre que des visites en rafale impersonnelles. En tout cas c'est mon avis.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour en revenir à tes photos, je les trouve très bien mais ces floutés m'interpellent un peu, je les trouve presque "trop" parfaits. Sont-ils naturels ou sont-ils fait en post-traitement ? Que se soit un ou l'autre çà reste de belles images agréables à regarder. ;)

_________________
Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (Hector Berlioz)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 23 Mai 2019, 19:56 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Novembre 2015, 22:28
Messages: 4923
Matériel: Nikon D850 - 105 Sigma 2.8 - Sigma 120-300 2.8 S - 24/70 2.8 - 180 Sigma 2.8 - 14-24 Nikkor
Localisation: Alpes Maritimes
petit-robert a écrit:
Ça ne m'était même pas venu l'idée de comparer quoi que se soit dans ce domaine. Après que tu ne soulèves pas les foules avec une fleur ou un papillon, c'est certain. Mais si çà peut te rassurer, c'est pareil avec une alouette ou un blaireau. Quant à l'Afrique c'est encore pire, ils ont même fait un podium avec leur fameux "Big five", à croire que tout le reste n'existe pas.... Mais personnellement je m'en fous pas mal, je continuerais à ramener plein de photos d'oiseaux connus et surtout des pas du tout connus. Comme le dit Dom, le principal c'est de se faire plaisir n'est ce pas ?

Par contre il y a certains côtés de la photo animalière qui sont beaucoup plus difficiles que la pratique de la photo macro, çà c'est certain (sauf pour le moiré velouté qui vit entre 2500 et 3000m d'altitude :mrgreen: ). Pas sûr que je gambade encore longtemps en haute montagne pour trouver les lagopèdes ou que je bivouaque dans la neige pour les tétras lyre. Alors que si tout de passe bien dans 10 ans je pourrais encore prendre en photo un papillon ou une fleur dans un pré à côté de la voiture ou derrière chez moi. Mais là je ne parle que de physique, de poids à transporter etc.... rien à voir avec les résultats photos de telles ou telles activités.

Quant à la fréquentation des fils je préfère peu de commentaires où les gens prennent la peine de répondre que des visites en rafale impersonnelles. En tout cas c'est mon avis.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour en revenir à tes photos, je les trouve très bien mais ces floutés m'interpellent un peu, je les trouve presque "trop" parfaits. Sont-ils naturels ou sont-ils fait en post-traitement ? Que se soit un ou l'autre çà reste de belles images agréables à regarder. ;)


Merci Robert pour ce retour si bien commenté et senti si j'ose dire ainsi.

pour ce qui concerne le flou en général je n'interviens pas sur la densité et sur le flou lui même - J'interviens quelques fois sur les contours pour mieux isoler le sujet.
L'optique et le taux de grandissement de cette optique est prépondérant pour "réussir" de tels flous. Mais je vais décrire par l'exemple mon humble pratique et la technique inhérente à ce genre de composition.

_________________
Ma galerie flickr - https://www.flickr.com/photos/156788220@N03/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 23 Mai 2019, 19:57 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Novembre 2015, 22:28
Messages: 4923
Matériel: Nikon D850 - 105 Sigma 2.8 - Sigma 120-300 2.8 S - 24/70 2.8 - 180 Sigma 2.8 - 14-24 Nikkor
Localisation: Alpes Maritimes
Je remercie ici tous ceux qui par leurs retours ont valorisés le fil par leurs avis, commentaires et expériences.

_________________
Ma galerie flickr - https://www.flickr.com/photos/156788220@N03/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Photographier les fleurs...
MessagePosté: 23 Mai 2019, 20:21 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Novembre 2015, 22:28
Messages: 4923
Matériel: Nikon D850 - 105 Sigma 2.8 - Sigma 120-300 2.8 S - 24/70 2.8 - 180 Sigma 2.8 - 14-24 Nikkor
Localisation: Alpes Maritimes
Alors si vous le voulez bien commençons par la première photo.

La zone A est comme vous vous en doutez le premier plan. Il se situe à environ 90 cm du sujet et touche la lentille de mon optique (ici comme presque toutes mes réalisations 180 2.8 ex macro Sigma)
pourquoi faire toucher la lentille de mon optique ? car celle-ci mesure environ 22 cm au plan focal (le plan focal c'est le repère que vous avez sur votre boîtier indiquant le point géographiques de votre capteur)
Si je devais garder le pare-soleil c'est environ 15 cm de plus qui viendraient augmenter le plan focal. Ce qui aurait pour inconvénient de structurer le premier plan et de diminuer le flou de celui-ci.
Plus près vous serez du premier plan, plus celui-ci sera flou et doux. (il m'arrive souvent de placer un chiffon, ou une fleur, ou une herbe pour flouter un premier plan pas assez flou à mon gout)
Flouter un premier plan à la prise de vue n'a pas qu'un seul avantage. La lumière est alors flitrée à travers ce premier plan et votre capteur perdra la capacité de contraster la lumière que vous voulez la plus douce possible.

Parlons de la tige maintenant - Comment obtenir une tige fondue agréablement tout en conservant un détail et une profondeur de la plan du sujet ?
Il faut entreprendre une recherche sur l'inclinaison de la tige et préférer une tige qui se présente à vous en "venant" vers vous. La tige se "perd" dans un doux fondu voulu par le photographe et induit une zone de netteté plus important sur la fleur elle même.

La fleur elle doit impérativement être nette et sans possibilité d'interprétation des contours pour que son "isolation" soit cohérente dans l'image. La mise au point doit impérativement être soignée et contrôlée dans votre viseur.
Photographiant à main levée, je vérifie le plus souvent possible la netteté sur mon écran en focus peacking, mais je déclenche toujours en visée optique pour me faire une meilleure idée du bokeh final.

Parlons maintenant de la dernière zone jaune en arrière plan.
Il s'agit de fleurs en bouquets qui sont à environ 1 mètres du sujet , et la couleur chaude mais volontairement péchue est ici obtenue en agissant sur sur une légère sous exposition, mais qui à 72 iso et une ouverture de 3.3 a le temps de devenir plus véloce par un temps d'exposition adapté à la lumière ici rasante de fin de journée.

Cette image est le fruit du hasard car c'est en coursant une mante religieuse que j'ai découvert dans mon viseur ce "paysage" floral.
Il ne me restait qu'à abandonner ma chasse, et à me consacrer à cette jolie composition...


Fichiers joints:
DSC_0401.jpg
DSC_0401.jpg [ 115.3 Kio | Vu 485 fois ]

_________________
Ma galerie flickr - https://www.flickr.com/photos/156788220@N03/
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Modérateurs: Luna, NOUMEA Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Theme created StylerBB.net & kodeki
Traduit par phpBB-fr.com