Dernière visite: Nous sommes le 14 Octobre 2019, 05:14


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Cliquez pour voir les règles du forum



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Les effets de la lumière, des lumières...
MessagePosté: 03 Avril 2019, 20:49 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Novembre 2015, 22:28
Messages: 4728
Matériel: Nikon D850 - 105 Sigma 2.8 - Sigma 120-300 2.8 S - 24/70 2.8 - 180 Sigma 2.8 - 14-24 Nikkor
Localisation: Alpes Maritimes
Trop souvent la lumière est appréhendée d'une seule et même approche.
Qu'elle soit orientée à droite, à gauche ou derrière le sujet elle doit faire l'objet d'une recherche permanente et précise si vous voulez qu'elle soit un atout dans votre composition.

Trop souvent effectivement lorsque je constate un défaut de gestion de la lumière je mesure les différences probables si celle-ci avait été pensée en amont avant le déclenchement.
Je lis ici et là que c'est presque impossible de prévoir une bonne lumière par manque de temps et de réactivité.
Si effectivement l'exercice est difficile il demeure néanmoins possible par apprentissage et surtout par compréhension de ses effets.

Il existe trois lumières fondamentales. Trois possibilité de prévoir celle-ci lors de vos prises de vue.

1°) La lumière directe qui est la plus facile à gérer car elle détermine l'angle les contrastes et la force ou dureté du sujet photographié.
2°) La lumière réfléchie qui est plus diffuse selon l'éloignement du sujet photographié.
3°) La lumière absorbée qui est primordiale pour savoir ou mémoriser celle-ci dans votre cadre de composition. La lumière absorbée est souvent l'élément qui permet d'adoucir les contrastes.

Il faut savoir que suivant la couleur sur laquelle vous fixer votre optique la lumière sera équivalente à son taux de "rejet" par anneaux. Il faut entendre que le rejet correspond au pouvoir diffuseur d'une couleur qui réfléchit le spectre primaire de sa propre couleur.
Exemple une fleur jaune rejettera une partie de sa couleur dans un anneaux imperceptible mais bien présent dans son premier anneau de diffusion. Ce qui a pour effet de compromettre les détails et la précision dans la couleur.
Il faut donc avoir en conscience qu'une sous exposition augmentera la possibilité de capter les ombres et les détails dans une fleur jaune ou même blanche.
Votre capteur n'a pas la possibilité de séparer avec précision les nuances quand la lumière directe abolie par sa directivité le relief ou la structure du sujet.
Vous avez alors la possibilité de changer d'angle et de penser votre captation en termes de lumières différentes.
Le même jaune en lumière réfléchie prendra une teinte plus froide qu'il s'agira de compenser en surexposant très légèrement. il en est de même pour le blanc.

Parlons maintenant de la lumière absorbée.

Cette lumière qui est de toutes les réussites quand elle est bien comprise et surtout bien gérée...

La lumière issue de zones sombres ou étant absorbée par une zone sombre masque presque tous les défauts et possibilité d'écrêtage. La plus vive des lumière n'a aucun pouvoir de réflexion sur un fond noir. Celui-ci absorbe l'énergie et la chaleur de cette lumière.
La nature, toujours géniale à comprendre les processus naturels, a fourni à l'ours blanc un pelage pour mieux se dissimuler, sur une peau noire pour mieux absorber l'énergie et la chaleur.

Photographier sur fond noir est donc générateur de contrastes modelés et structurés par une lumière qui bien dirigée épargne le sujet de reflets disgracieux.
Mémoriser la lumière sur un fond sombre favorise un compromis visant à garantir une bonne exposition sur le sujet en dopant votre histogramme sur la droite.
Le sujet aura toutes les chances d'avoir un grand nombre de pixels favorablement exposés, quitte à jouer en Post-traitement sur les hautes lumières, plus faciles à corriger que les basses lumières génératrices de bruit numérique.

Parlons maintenant des mémorisations; cette étape peu comprise et quelques fois mal apprise et souvent mal exploitée.
il convient avant de comprendre les effets de la mémorisation de savoir comment le boîtier, votre boîtier analyse les lumières.
Si vous faite le mise au point à travers le viseur vous devez entreprendre une recherche dans cette composition et savoir si vous voulez laisser à votre boîtier la main ou si vous voulez intervenir sur la gestion de la lumière.
Si c'est le cas vous allez suivre un cheminement qui consiste à mesurer l'impact de la lumière sur la scène que vous voulez photographier. Le hasard ne sera plus de mise, la lumière sera domestiquée et vos composition auront une "touche" personnelle qui signera vos captations.

Alors commençons.

Au départ il y avait la nuit... non je rigole...
Au départ il vous faut essayer la mesure sélective qui permet de sélectionner dans la composition un collimateur sur une zone à mémoriser.
Prenons le cas d'une zone dans votre image qui possède beaucoup de nuances et donc beaucoup de pixels bien exposés.
Vous savez cette zone qui attire votre oeil car vous voudriez que toute l'image soit aussi douce et nuancée. Cette zone qui est influencée par une trouée de lumière qui reflète sur une grande feuille et qui génère une lumière équilibrée sans trop de contrastes appuyés.
Placez votre collimateur sur l'endroit le plus exposé dans cette zone. Ni trop sombre ni trop éclairé. Mémorisé votre lumière (vous devez avoir réglé votre boîtier si possible en affectant une touche à cet effet).
Composez maintenant votre image normalement et déclenchez.
Vous allez vous apercevoir que la zone que vous avez mémorisé est Top, et que le reste de l'image peut être ou sous exposée ou sur exposée.
Si votre image est sous exposée c'est que la zone que vous avez mémorisée est trop exposée. il convient donc de compenser en augmentant par tier d'IL votre exposition.
Si votre image et sur-exposée c'est que la zone dans laquelle vous avez placé votre collimateur est sous-exposée. Il convient alors de faire le contraire et de diminuer votre exposition par tier d'IL successif avant d'arriver à la bonne exposition globale.

Cela peu paraître fastidieux et long, mais au fur et à mesure de votre apprentissage vous allez vous apercevoir que vous "sentirez" de plus en plus facilement ou placer votre collimateur dans la scène à photographier pour obtenir en une seule fois le bon compromis.

Vous pouvez aussi faire le même genre de manipulation en mesure pondérée centrale par exemple (cela peu s'avérer plus facile dans un premier temps) Votre boîtier ayant plus de facilités à pondérer votre composition avec ce type de mesure.

La lumière est prépondérante en photographie, et penser pouvoir se passer de la compréhension de ses effets c'est annuler votre part de maîtrise et de créativité. C'est espérer une bonne photo en lieu et place de mériter une bonne photo.

De même que j'entends trop souvent que de photographier en RAW n'est pas indispensable, photographier en laissant à votre boîtier la maîtrise totale de la lumière correspond à attendre le jour, l'heure, la minute, la seconde, d'une lumière espérée pour enfin avoir la satisfaction et le plaisir de profiter d'une belle photographie.

Sautez le pas, entrez en compétition avec votre matériel, éprouvez le, montrez lui qui est l'artisant, qui est l'artiste...

_________________
Ma galerie flickr - https://www.flickr.com/photos/156788220@N03/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les effets de la lumière, des lumières...
MessagePosté: 06 Avril 2019, 10:07 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juillet 2010, 10:14
Messages: 22215
Matériel: Nikon D 500 - D800 - 200/500 - 10-24 et 50F 1.4 Tamron 18/400
Localisation: VAUCLUSE
Merci pour cette analyse .
A lire ,relire.... car pas évident à comprendre au début ,puis analyser et surtout appliquer encore et encore sur le terrain en faisant des essais ....Jusqu'à ce que de temps en temps il y ai un déclic .
Dominique

_________________
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le maitre l'appelle le papillon (Richard Bach)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les effets de la lumière, des lumières...
MessagePosté: 06 Avril 2019, 20:09 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Novembre 2015, 22:28
Messages: 4728
Matériel: Nikon D850 - 105 Sigma 2.8 - Sigma 120-300 2.8 S - 24/70 2.8 - 180 Sigma 2.8 - 14-24 Nikkor
Localisation: Alpes Maritimes
Merci Dominique d'avoir prit le temps de passer sur le fil. ::hi::

_________________
Ma galerie flickr - https://www.flickr.com/photos/156788220@N03/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les effets de la lumière, des lumières...
MessagePosté: 08 Avril 2019, 07:04 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 27 Avril 2017, 11:34
Messages: 1843
Localisation: Lorraine
Matériel: 7D Mark II - 5D Mark III - 1DX Mark II - 100mm macro - 500mm - 24-105mm - 70-200mm
Localisation: Nancy
Toujours de bonnes explications Jorel.

_________________
Amicalement
Georges
http://www.georgesbarrephotographies.piwigo.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les effets de la lumière, des lumières...
MessagePosté: 08 Avril 2019, 09:31 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Août 2013, 14:53
Messages: 1560
Matériel: Canon
Si après ça le forum ne connait pas une génération spontanée d'artistes...

_________________
Amicalement
Florent


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les effets de la lumière, des lumières...
MessagePosté: 08 Avril 2019, 20:14 

Enregistré le: 16 Avril 2015, 13:44
Messages: 1182
Matériel: Canon
::hi::
Merci pour ces explications bien utiles :good:
Bon... Va falloir s'entrainer un peu avant d'avoir un super résultat, mais la persévérance paie toujours, du moins, c'es ce que l'on dit....

_________________
Amicalement,
Cotentine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les effets de la lumière, des lumières...
MessagePosté: 08 Avril 2019, 20:19 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Novembre 2015, 22:28
Messages: 4728
Matériel: Nikon D850 - 105 Sigma 2.8 - Sigma 120-300 2.8 S - 24/70 2.8 - 180 Sigma 2.8 - 14-24 Nikkor
Localisation: Alpes Maritimes
Georgesphoto a écrit:
Toujours de bonnes explications Jorel.


Si celles-ci sont à même de conduire à plus de réussite, alors je suis comblé. ::hi::

_________________
Ma galerie flickr - https://www.flickr.com/photos/156788220@N03/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les effets de la lumière, des lumières...
MessagePosté: 08 Avril 2019, 20:30 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Novembre 2015, 22:28
Messages: 4728
Matériel: Nikon D850 - 105 Sigma 2.8 - Sigma 120-300 2.8 S - 24/70 2.8 - 180 Sigma 2.8 - 14-24 Nikkor
Localisation: Alpes Maritimes
raoul84 a écrit:
Si après ça le forum ne connait pas une génération spontanée d'artistes...


Je n'ose pas traduire cette intervention par un défaitisme lattent, imaginant par mes visites sur tous les salons du forum que les talents y sont déjà bien présent.
De là à ce que le talent se manifeste et devienne art, il n'y a qu'un pas, si infime, si imperceptible, que le moindre conseil pertinent est souvent le bienvenue pour y parvenir.
Loin de moi la manifestation d'un agrément personnel ou d'un rapport à satisfaire mon égo. Juste la volonté de partager une expérience acquise par le partage de personnes bien plus talentueuses que moi.

_________________
Ma galerie flickr - https://www.flickr.com/photos/156788220@N03/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les effets de la lumière, des lumières...
MessagePosté: 08 Avril 2019, 20:39 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Novembre 2015, 22:28
Messages: 4728
Matériel: Nikon D850 - 105 Sigma 2.8 - Sigma 120-300 2.8 S - 24/70 2.8 - 180 Sigma 2.8 - 14-24 Nikkor
Localisation: Alpes Maritimes
Cotentine a écrit:
::hi::
Merci pour ces explications bien utiles :good:
Bon... Va falloir s'entrainer un peu avant d'avoir un super résultat, mais la persévérance paie toujours, du moins, c'es ce que l'on dit....


Vous verrez par expérience que cette manipulation deviendra de plus en plus "naturelle" et quelques fois addictive tant les résultats seront à la hauteur de votre étonnement lorsque compositions après compositions vous noterez les différences.

J'ai eu le plaisir de découvrir les photographies d'un jeune* talentueux qui vient de revenir du Yukon (septembre 2018) avec des captations dont Vincent Munier ne peut nier l'influence.
Il décrit avec beaucoup de précision l'influence des lumières et surtout l'importance de la gestion de celles-ci sur ses captations. Un exemple à suivre incontestablement...

*Le jeune en question, Jérémie Villet...

_________________
Ma galerie flickr - https://www.flickr.com/photos/156788220@N03/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Les effets de la lumière, des lumières...
MessagePosté: 13 Septembre 2019, 22:10 

Enregistré le: 16 Décembre 2016, 16:24
Messages: 155
Matériel: Canon 700D, 18-55 f3.5-5.6, 50mm f1.8, samyang 500mm 6.3 et (bientot) Sigma 150-600mm f5-6.3 C
Localisation: Rouen
Merci pour ces conseils.

_________________
Benoit
Normandie, Eure


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ]  Modérateurs: Luna, chinon37, GIL44

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Theme created StylerBB.net & kodeki
Traduit par phpBB-fr.com