Dernière visite: Nous sommes le 23 Mai 2018, 20:32


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Cliquez pour voir les règles du forum



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Différences entre 24x36 et APS-C
MessagePosté: 19 Février 2015, 08:54 

Enregistré le: 04 Septembre 2009, 21:19
Messages: 444
Localisation: Charente
Matériel: Nikon
Localisation: Charente
Bonjour,

Malgré la lecture assidue de magazines photos, il y a encore deux questions que je me pose sur la différence entre ces deux formats de capteurs :

1- Le 24x36 a une plus faible profondeur de champ que l'APS-C (c'est mieux pour avoir un joli bokeh). MAIS que se passe-t-il si on photographie à l'aide d'un boîtier 24x36 en mode "crop APS-C" ? A-t-on tout de même le bokeh du 24x36 ou bien celui d'un boîtier APS-C ???

2- Sur plusieurs tests de téléobjectifs, je constate que le piqué est souvent moindre sur boîtier APS-C que sur boîtier 24x36. L'explication donnée tient aux pixels plus petits sur APS-C, qui sont donc plus exigeants en terme de qualité optique (je suis d'accord sur ce principe). MAIS avec l'évolution technique, les reflex 24x36 ont de plus en plus de pixels : donc ceux-ci sont toujours de plus en plus petits. Par exemple, un D800 a quasiment la même densité de pixels que mon D7000. Et pourtant la qualité des images ne semble pas "régresser" (bien au contraire) avec cette montée en gamme. Est-ce que cela provient du fait que les boîtiers 24x36 sont plus chers et donc bénéficient de meilleures puces de traitement interne des images ? Ou bien est-ce dû à la taille plus petite du capteur APS-C qui induit un plus fort grandissement des images (sur tirage papier ou à l'écran en visu "100 %") et donc on voit davantage les défauts de l'image que sur une image issue d'un 24x36 ?

:thinking:

J'espère avoir été assez clair dans la formulation de mes questions !

D'avance merci !

_________________
Fabrice
Nikon D7000 / 18-200 II / 70-300 VR / 200-500 / 85 macro
http://www.flickr.com/photos/fabricecadillon/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Différences entre 24x36 et APS-C
MessagePosté: 19 Février 2015, 12:10 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 10 Juin 2012, 19:26
Messages: 386
Localisation: 34
Matériel: Canon
Bonjour !

Je vais me tenter à l'explication... c'est un peu technique, faudra se faire les images dans la tête car hélas pas le temps la tout de suite de faire des schémas ! ;)
Il y a quelques petites confusions que je vais tenter d'éclaircir :

Taille du capteur :
- Plein format = 24 x 36mm
- APS-C (chez Canon) = 14.9 x 22.3mm


Nombre de pixels :
- Canon 5D mk3 (plein format) : 22.3 millions
- Canon 700D (APS-c) : 18 Millions

On peut alors calculer la taille des pixels (si on les imagine carrés)
- 5D mk3 : 6.2µm de coté environ
- Canon 700D : 4.3µm de coté environ

On voit donc déjà que même si le plein format a bien plus de pixel, par rapport à sa taille de capteur beaucoup plus grande, les pixels restent finalement plus grands que sur un APS-C pour couvrir la surface.



Maintenant, la profondeur de champ !
Cette notion est une vue de l'esprit ! Il faut bien le comprendre. On entends souvent parler de "1/3 devant la mise au point et 2/3 derrière" ou des choses du genre.
Il faut bien comprendre qu'en réalité, il n'y a QU'UNE SEULE ET UNIQUE zone parfaitement nette ! Pour une distance de mise au point donnée, il n'existe qu'un seul point UNIQUE ou les rayons lumineux se croisent pour former un point (au sens mathématique, donc infiniment petit) parfait.

Dès que l'on est plus sur ce plan unique, ce "point" commence à grossir tout doucement pour devenir une "tâche". Plus on s'éloigne du plan de mise au point, plus cette tâche grossis.

Mais !!

Tant que cette "tâche" n'est pas plus grande qu'un pixel, l'appareil photo ne fera pas la différence. Et donc nos yeux qui vont regarder la photo, non plus ! On va donc dire que "c'est net".
Dès que cette tâche deviens plus grande qu'un pixel, elle va déborder sur ses voisins. Cela va donc se "diluer", et commencer à former du flou ! On entre sors donc de la "profondeur de champ net".

EDIT : voici une image trouvée sur internet (source) pour illustrer :

Image

(on voit clairement que dès que l'on est plus exactement sur le plan focal, ce n'est plus un point mais une "surface" plus ou moins grande qui frappe le capteur. Et tant que cette surface est contenue dans un seul pixel, alors on peut considérer l'image comme parfaitement nette)


Si on en reviens à nos capteurs, on voit que comme les Full Frame ont des pixels plus grands, la "profondeur de champ" donc la "zone nette" devrait être plus grande que sur les APS-C (car il faudrait être + décalé par rapport a la MAP pour que la tâche devienne assez grande et déborde sur les pixels d'a coté) :o
Mais alors pourquoi en réalité est-ce l'inverse, et la zone nette semble plus courte sur un Full Frame :shock:


Car il faut raisonner en terme de cadrage !
Un FF donnera une zone nette plus courte qu'un APS-C à cadrage équivalent !

Et pour avoir le même cadrage, avec un FF il faut se rapprocher beaucoup plus du sujet qu'avec un APS-C (à objectif/focale identique bien entendu sinon ca n'a pas de sens).

Et donc, la où on aurait fait la MAP a 10 mètres sur un sujet sur un APS-C, pour avoir le même cadrage en FF il faudrait s'approcher du sujet et faire donc une MAP peut être a 3 mètres (chiffres inventés, je n'ai pas la formule de calcul la tout de suite).
Et avec une MAP a 3 mètres, la profondeur de champ est franchement plus courte qu'a 10 mètres ! Et donc malgré les pixels un peu plus grands, on a au final une zone nette bien plus courte !



Voila voila, j'espère avoir été assez clair :oops:

Pour répondre donc a ta question sur le crop, une fois la photo prise, tout est figé ! Tu peux recadrer comme tu veux, il n'y a plus de notion de changement optique, donc ton bokeh et ta profondeur de champ ne vont bien sur pas changer.


Pour le piqué, c'est pareil, c'est la taille des pixels, quand il sont très petits (APS-C ou encore plus petit sur les bridges et compacts), on déborde très vite sur les voisins (même si on est dans le plan net, il y a aussi les aberrations chromatiques qui font que ça déborde) et donc le piqué se casse la figure à vitesse grand V.
Et comme je te l'ai montré, même avec la même densité (même nombre de Mega Pixels), comme la surface est bien plus grande sur un FF, la taille des pixels reste supérieure.

Voila ce que je pouvais en dire :levitation:

_________________
--> Mon monde....


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Différences entre 24x36 et APS-C
MessagePosté: 19 Février 2015, 15:32 

Enregistré le: 04 Septembre 2009, 21:19
Messages: 444
Localisation: Charente
Matériel: Nikon
Localisation: Charente
Ça a le mérite d'être clair !
En effet, je n'avais pas intégré la notion de focale dans mes réflexions sur le sujet !

Par contre,je m'interroge encore sur la qualité relative de ces deux formats de capteurs.
En effet, bien que ses pixels soient plus petits, mon D7000 fait de meilleures photos que mon ancien D70s...

Avec l'évolution des boîtiers numériques, on a trois tendances fondamentales :
- il y a plus de pixels donc la résolution est meilleure et donc on a plus de "piqué" (à format de tirage papier constant)
- les pixels sont de plus en plus petits donc en "visu 100%" la qualité d'image peut se dégrader si l'objectif n'est pas au top (aberration chromatique entre autres)
- les processeurs de traitement d'image sont de plus en plus perfectionnés

En photo animalière, étant limité par mon 70-300, je recadre beaucoup mes photos.
Quand je vois les tests des derniers objectifs susceptibles de m'intéresser (150-600 / 300 f4 / 70-200 f4) je m'interroge sur ce qui est le mieux :
- rester en APS-C de manière à bénéficier du recadrage "gratuit" qu'il propose mais avoir une pénalité sur la qualité d'image (sans compter l'usage du muliplicateur x1.4 qui dégrade davantage l'image en APS-C qu'en 24x36 je pense)
- passer en 24x36 (option très coûteuse en prix et en poids) et recadrer plus sévèrement (ou opter pour un ultra-zoom très lourd lui aussi).
Bref, avec l'évolution technique (et la baisse des prix en 24x36) :
- l'APS-C est-il un format destiné à perdurer ?
- les capteurs APS-C seront toujours moins bons que les 24x36 mais ils s'améliorent quand même ! Atteindront-ils une excellente qualité d'image à 6.400 ISO ? Ou bien, pour des raisons marketing, seront-ils cantonnés à un public "amateur débutant" et volontairement bridés pour pousser la clientèle à aller vers le 24x36 (meilleures marges de vente) ?

Je suis un fervent partisan du format APS-C qui constitue pour moi un excellent compromis qualité / poids / prix. Mais depuis le début de ce format je ne cesse de m'inquiéter sur son avenir :?

_________________
Fabrice
Nikon D7000 / 18-200 II / 70-300 VR / 200-500 / 85 macro
http://www.flickr.com/photos/fabricecadillon/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Différences entre 24x36 et APS-C
MessagePosté: 04 Mars 2015, 13:29 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Décembre 2014, 20:53
Messages: 260
Localisation: Bourgogne
Matériel: Nikon, Canon, Sony NEX5N, Lumix G5, Microscope, Macroscope (DIY)
Hello

Excellentes explications.
La pdc "native" d'un APSc est plus courte qu'avec un FF, mais comme à cadrage équivalent on doit être plus près avec un FF (et la pdc dépend aussi du rapport d'agrandissement), la pdc est plus faible en pratique, avec un FF.

L'évolution des boitiers tient aussi à la puissance des processeurs qui arrivent à tirer plus d'informations des capteurs.
En animalier, un bon capteur APSc, moderne, c'est quand même intéressant.
(facteur crop non négligeable... c'est plus qualitatif que l'ajout d'un multiplicateur de focale)
On peut ajouter que les APSc ont une meilleure couverture AF.

Reste à voir la taille du viseur, encore plus confortable avec FF et la dynamique, qui reste encore supérieure avec les FF (et un peu plus de réserve pour monter en isos)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Différences entre 24x36 et APS-C
MessagePosté: 26 Décembre 2016, 13:32 

Enregistré le: 15 Juin 2011, 14:34
Messages: 9
Matériel: Nikon D800- Tamron 70-200 - Tamron 150-600- Sigma 150 macro - Tamron 24-70
Localisation: Centre
AVANTAGES ET INCONVENIENTS DU FORMAT DX OU APS-C

En théorie il n'y a pas de différence entre APS-C ou format DX et le plein format ou format FX si ce n'est que la géométrie.
Le capteur du format FX a une surface de 24 x 36 mm² et celle du DX est 16 x 24 mm² en général soit un rapport de 1,5 en linéaire (c'est-à-dire par rapport à une dimension de côté).
Donc du point de vue photographique, la différence se situe dans l'angle de champ, lequel est plus réduit de 1,5 fois en DX.

Conséquence:
L'APS-C ne prenant qu'une partie de la scène vue par le FX (1,5 fois moins grande en linéaire), si l'on compare son image de sortie avec celle prise par un FX, elle apparaît plus rapprochée, à dimensions égales de sortie évidemment. D'où l'idée de grandissement ou de Zoomage qui fait dire à certains que la focale de l'objectif a été multipliée par 1,5 ce qui est faux bien sûr puisque la focale est une dimension physique qui ne peut pas changer (un objectif de 300 mm de focal aura toujours 300 mm de focale, c'est ainsi).

Autre considération :
Le capteur est formé de photosites qui seront convertis en pixel (points d'image).
Donc cela influe sur la zone de netteté (voir les messages plus avant). Remarque : on ne peut pas parler dans ce cas de profondeur de champ, mais bon ! Petite entorse à la rigueur scientifique acceptable.
Cela influe également sur la résolution, c'est-à-dire la précision des détails. Plus il y a de pixels plus l'image sera détaillée (évident !).

Par exemple un DX de 12 Mpx donnera la même qualité d' image qu'un FX de 27 Mpx (1,5 fois plus en linéaire mais 1,5 x 1,5 = 2,25 en surface) qui sera recadré au coefficient 1, 5 en linéaire c'est à dire pour donner une image de sortie aux mêmes dimensions que celle fournie par le DX. (Vous avez suivi ?)
On comprend que dans cet exemple, les photosites sont de mêmes dimensions.

Conclusion :
Si les photosites sont de mêmes dimensions ou presque,
— l'avantage du DX est de rapprocher la scène vue (effet de zoom numérique) ; son inconvénient est de fournir un moins joli bokeh (flou d'arrière plan moins doux).
— l'avantage du FX est de fournir un joli bokeh, mais oblige à utiliser une plus longue focale pour prendre la même scène sauf si le capteur à 2,25 fois plus de photosites, car dans ce cas la scène prise sera plus grande mais on pourra recadrer de 1,5 fois en linéaire.

Maintenant la technologie des capteurs évolue en permanence, des algorithmes opèrent des transformations et association en photosites, si bien que même lorsque les photosites ne sont pas de mêmes dimensions, il est difficile d'émettre un avis qui reflète la stricte réalité.
Toutefois les explications fournies ci-dessus ne sont pas entachées pour autant, elles sont exactes en première approximation comme on dit en science. Ainsi un DX de 16 Mpx est comparable à une FX de 36 Mpx, toutes choses étant égales par ailleurs.
Mais toutes les choses ne sont pas égales ainsi, de mon expérience personnelle, je trouve que len Nikon D800 Fx de 36 Mpx fourni de plus belles images que le Nikon D7000 de 16 Mpx que j'avais avant et pourtant les photosites ont presque la même dimension (4,8 pour 4,7 microns).
::hi::


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ]  Modérateurs: Luna, chinon37, GIL44

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Theme created StylerBB.net & kodeki
Traduit par phpBB-fr.com