boutique
Forum Image et Nature
photogalerie
blog Image et Nature










Nouveau Panasonic DMC-GF2


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/imagenat/www/actualites.php on line 283
Panasonic a profité du Salon de la photo pour annoncer le lancement du successeur du GF1, le Lumix DMC-GF2. Là où le GF1 cherchait à impressionner et à démontrer le bien fondé du concept d’appareil hybride, le GF2 joue plutôt la carte de la simplicité, de l’efficacité et de la compacité. D’où, sans doute, le nouveau design de l’appareil, plus fin et plus économe en boutons et autres commandes. Quoi qu’il en soit, on a ici affaire au plus petit et au plus léger des boîtiers à objectifs interchangeables proposés par Panasonic.

Nouveau processeur, écran tactile
Si l’on retrouve à l’intérieur du boîtier le même capteur 4/3 de 12 millions de pixels qui équipait le GF1, on découvre en revanche un nouveau processeur, le Venus Engine FHD, qui permet au GF2 de tourner des vidéos en full HD (format AVCHD, 1 920 x 1 080p, cadence de 60 i/s) ou en HD (format AVCHD ou Motion JPEG, 1 280 x 720p). Il permet en outre de traiter plus efficacement le signal délivré par le capteur et de parvenir à une meilleure gestion du bruit. En conséquence, la plage de sensibilité a été élargie à 100-6 400 ISO.
Le GF2 a, par ailleurs, été pourvu d’un nouvel écran tactile de 7,62 cm de diagonale et 460 000 points de résolution. Des touches de commande ayant été supprimées, comme on l’a dit plus haut, cet écran devient véritablement le centre de pilotage de l’appareil. Il permet, par exemple, de déclencher ou bien de désigner un sujet du bout du doigt pour qu’il soit suivi par l’autofocus. En appuyant sur la touche Q Menu, il fait également apparaître une page entièrement personnalisable sur laquelle l’utilisateur peut faire apparaître les raccourcis de réglage de son choix (malin et utile !). Et en mode lecture, il
joue les smartphones, en laissant les doigts commander le défilement des images ou les zooms. Parmi les autres caractéristiques intéressantes de ce boîtier à première vue sympathique, on peut citer pêle-mêle le boîtier solide en aluminium, la compatibilité avec l’objectif 3D annoncé récemment, le mode iA (il existait déjà sur le GF1) qui analyse la scène à photographier et adapte automatiquement le mode de prise de vue en fonction, l’autofocus à détection de contraste avec ses différents modes (1 zone paramétrable ou multizone avec un maximum de 23 zones, détection des visages, suivi 3D…), la touche d’enregistrement direct pour la vidéo ou encore le système de nettoyage du capteur.

Prix et disponibilité :
Le prix du Lumix DMC-GF2 n’a pas encore été révélé. Il sera disponible à partir de février 2011, en kit avec le Lumix G 14-42 mm ou le Lumix G 14 mm f/2,5.

 


Retour